Qu’est-ce que la gestion du risque en informatique ? 

Qu’est-ce que la gestion du risque en informatique ? 

La gestion du risque en informatique consiste à analyser les dangers potentiels qui pèsent sur votre projet informatique afin de pouvoir les prévenir ou les traiter rapidement si besoin. Il s’agit d’envisager tous les risques afin de prendre les mesures nécessaires, améliorer la sécurité générale de l’infrastructure informatique et optimiser le système d’information (planification du projet, choix des prestataires, suppressions de certains équipements ou logiciels…etc).

A quoi sert la gestion du risque en informatique ?

La gestion du risque en informatique suit une méthodologie précise permettant d’évaluer le niveau de sécurité de l’infrastructure.

  • Recenser tous les risques possibles.
  • Evaluer la probabilité d’apparition de ces dangers selon des scénarios vraisemblables.
  • Estimer l’impact des dangers s’ils venaient à apparaître (financiers, juridiques, image de l’entreprise, ralentissement de l’activité, confidentialité des données…)
  • Pour chaque risque défini, envisager une solution adéquate.
  • Evaluer le coût des situations proposées.
  • Comparer l’impact possible des risques et le coût éventuel de la solution selon ces deux rapports : le coût en fonction de la sécurité, le coût en fonction des avantages.
  • Ces rapport permettent de donner une note à chaque risque potentiel et de les classer du plus dangereux au moins dangereux.

La gestion du risque en informatique est aussi bien quantitative que qualitative.

Les principaux éléments à prendre en compte dans la gestion du risque en informatique :

  • L’évolution des technologies.
  • Le manque d’expertise.
  • Les conflits entre utilisateurs.
  • Une mauvaise installation.
  • Les mauvais usages.
  • un budget trop faible
  • Les délais insuffisants.
  • La fuite d’information.
  • La résistances des collaborateurs face aux nouveaux usages prescrit
  • Les failles de sécurité. 

Qui est responsable de la gestion du risque en informatique ?

  • Le responsable de la sécurité informatique
  • Le chef de projet informatique
  • L’ensemble du service IT
  • Les prestataires externes et notamment l’entreprise spécialiste en infogérance 

Les différents services concernés par la gestion du risque en informatique

Prendre en compte les différents risques liés à l’utilisation du système d’information n’est pas la mission du service IT seul. En effet, de nombreux collaborateurs sont concernés par la gestion du risque en informatique et doivent participer activement.

  • Le service informatique ou le prestataire en infogérance
  • Les ressources humaines pour la gestion des données personnelles
  • Le service communication pour informer les clients et collaborateurs en cas d’incident
  • Le service juridique pour mesurer l’impact légal des dysfonctionnements possibles et s’assurer du respect des normes en vigueur
  • Le dirigeant, légalement responsable des données dont dispose l’entreprise.

Gestion du risque en informatique et sécurité.

L’ensemble des entreprises sont concernées par la gestion du risque en informatique, surtout face aux dangers liés à la cybercriminalité. Il faut en moyenne 197 jours pour détecter une intrusion ou un piratage. Dans ces conditions, une stratégie de gestion du risque en informatique est indispensable. Elle permet d’identifier les points faibles du système d’information et d’anticiper les attaques possibles. Il est ainsi possible d’agir plus rapidement en cas de problème.

Assurer une surveillance continue du système informatique avec une solution de monitoring est un bon moyen de détecter rapidement les anomalies et dysfonctionnements et réagir de la façon la plus adaptée. La complexité des systèmes informatiques, comme les infrastructures multi-sites par exemple, rendent obligatoire la mise en oeuvre d’une politique de gestion du risque en informatique. Il est primordial de réaliser un inventaire complet du matériel et des logiciels pour avoir une vue d’ensemble de l’infrastructure et en améliorer la sécurité. Bien connaître son système d’information permet d’identifier plus facilement les failles potentielles.

La sécurité informatique dépend en grande partie de la mise en place et de l’application strictes de protocoles efficaces. La gestion du risque en informatique, l’inventaire continu des outils et des données ainsi que la surveillance assidue de l’infrastructure font partie des bonnes pratiques à adopter. La gestion du risque en informatique ne concerne pas que le seul département IT. Elle dépend de la responsabilité de tous car les conséquences d’un incident ont un impact sur l’ensemble de l’entreprise.

Un prestataire pour accompagner votre équipe informatique interne. 

Un prestataire pour accompagner votre équipe informatique interne. 

Bien que votre entreprise dispose d’une équipe informatique interne, il se peut que vous ayez besoin des services d’une entreprise d’infogérance pour épauler vos collaborateurs concernant les problématiques informatiques les plus complexes. Si votre service informatique n’est, par exemple, composé que d’un seul technicien, un prestataire en infogérance pourra proposer une assistance informatique disponible pour soutenir votre équipe interne. De plus, cela vous permet de disposer des compétences d’experts en informatiques chevronnés pour prendre en charge les enjeux les plus complexes, comme la sécurité informatique, la protection des données ou la lutte contre les intrusions.

Aider votre équipe informatique interne en cas de crise.

Souscrire un contrat de support informatique auprès d’une société d’infogérance est un bon moyen d’accompagner votre équipe informatique interne. Il s’agit d’aider vos employés à gérer les problématiques les plus complexes de façon efficace et de pallier l’éventuel manque de compétences de votre équipe sur les questions les plus pointues. L’aide de techniciens extérieurs peut permettre de traiter certains problèmes plus rapidement et plus efficacement en cas de crises majeures comme un piratage, un ransomware ou une panne grave. Ainsi, votre équipe informatique interne peut gérer l’informatique au quotidien et disposer de ressources supplémentaires en cas de besoins.

Identifier les besoins réels de votre entreprise.

Les conseils des experts en informatique peuvent aider votre équipe informatique interne à optimiser votre infrastructure et à apporter certaines améliorations à votre système d’information. Votre prestataire en infogérance travaille en collaboration avec l’équipe informatique interne pour identifier les besoins réels de votre entreprise, détecter les principales failles de sécurité et supprimer les redondances. L’aide d’une société d’infogérance vous permet de disposer d’un système informatique plus fiable, plus efficace et parfaitement adapté aux usages de votre entreprise.

Aider votre équipe informatique interne dans l’amélioration de votre infrastructure.

Un prestataire en infogérance pourra travailler en collaboration avec votre service informatique interne pour la gestion de votre projet informatique. Un audit complet du système d’information ainsi que l’analyse précise des besoins réels de votre entreprise permet d’établir un projet d’évolution et de sécurisation de votre infrastructure. Les améliorations proposées sont présentées à votre équipe informatique interne avant d’être mises en place selon les priorités et le budget dont vous disposez. Le prestataire en infogérance est un allié de votre équipe informatique interne et lui permet d’optimiser la gestion de votre infrastructure selon les usages.

Prendre en charge un aspect spécifique de l’informatique d’entreprise.

Dans un autre cas de figure, il est possible que votre équipe informatique interne ait besoin de l’assistance d’un prestataire en infogérance pour un domaine ou une tâche en particulier, comme l’administration des serveurs par exemple. Si la gestion de votre service d’information, son entretien et son optimisation au quotidien sont assurés par votre équipe informatique interne, l’entreprise d’infogérance peut prendre en charge la gestion des serveurs d’entreprise ou la mise en oeuvre d’un système de sauvegarde externalisé en data center.

Rendre votre équipe informatique interne plus performante.

Souscrire un contrat d’infogérance pour épauler ou seconder votre équipe informatique interne vous permet de bénéficier des compétences d’experts en informatique sans avoir à mobiliser les ressources nécessaires à l’emploi d’un technicien spécialisé. Votre équipe informatique interne peut se consacrer pleinement à la gestion de votre infrastructure en sachant qu’elle pourra disposer d’une assistance rapide en cas de crise et de conseils adaptés. Votre prestataire en infogérance est un atout pour la compétitivité de votre entreprise en permettant à votre équipe informatique interne d’être plus efficace. Faites appel aux experts Nowteam pour accompagner votre équipe informatique interne et les aider à faire face aux problématiques de votre entreprise.

Failles Meltdown et Spectre : quels sont les dangers ? 

Failles Meltdown et Spectre : quels sont les dangers ? 

Meltdown et Spectre sont les noms de deux failles de sécurité majeures détectées notamment sur les processeurs Intel. Concrètement, des faiblesses de conception concernant tous les processeurs du marché, ou presque, peuvent être exploitées par des cybercriminels pour lire les informations contenues sur les machines. Les failles Meltdown et Spectre sont liées au fonctionnement même des processeurs et touchent donc un grand nombre d’appareils : ordinateurs, smartphones, tablettes ou même serveurs. Quels sont les dangers des failles Meltdown et Spectre pour votre entreprise ? Comment protéger votre système informatique ?

Les patchs de Meltdown et Spectre

Si une grande majorité des processeurs sont concernés par les failles Meltdown et Spectre, sachez que les principaux acteurs du secteur informatique ( Windows, Apple, Linux, OVH…etc) ont rapidement mis à disposition des utilisateurs des patchs de sécurité afin de protéger les informations contenues sur les différents appareils. Ces mises à jour limitent les risques d’intrusion et les fuites de données. Si certains patchs de Meltdown et Spectre peuvent entrainer une baisse des performances de vos machines, ils constituent néanmoins une mesure de sécurité indispensable pour protéger vos données d’entreprise et votre système informatique.

Meltdown et Spectre : l’importance des mises à jour

Les failles Meltdown et Spectre été découvertes par des chercheurs en sécurité informatique, notamment l’équipe Project Zero, créée par Google pour détecter rapidement les principales menaces. Constructeurs et éditeurs ont alors été contraints de produire rapidement des patchs de sécurité afin de garantir la protection de leurs clients. De ce fait, il est désormais indispensable d’effectuer les mises à jour de sécurité sur l’ensemble des machines de votre société pour assurer la sécurité de votre système. Vous devez installer tous les correctifs, sur la totalité de vos logiciels, applications et systèmes d’exploitation. L’installation des patchs de sécurité est un élément indispensable à la bonne santé informatique de votre entreprise. En n’effectuant pas les mises à jour, vous laissez vos données accessibles aux cybercriminels qui ont tout le loisir d’exploiter une faille connue et béante.

Votre entreprise est-elle touchée par Meltdown et Spectre ?

Vous vous demandez sûrement si votre entreprise est concernée par ces failles et si Meltdown et Spectre auront un impact sur la sécurité de votre entreprise. Du fait que les vulnérabilités touchent un très grand nombre de processeurs vendus depuis des années, il est hautement probable, voire certain, que votre entreprise soit concernée. Pas de panique, néanmoins, un expert en informatique saura vous apporter toutes les informations concernant Meltdown et Spectre et vous proposer les meilleures solutions pour protéger votre entreprise contre les dangers liés à ces vulnérabilités. Des mesures de sécurité, comme la mise à jour des programmes et la mise en place de systèmes de protection efficaces pourront grandement améliorer la sécurité informatique de votre entreprise.

Meltdown et Spectre : qu’en est-il du Cloud ?

Si tous les appareils sont concernés, c’est également le cas des serveurs de Cloud et d’hébergement externalisé. Google a mis à disposition des professionnels du Cloud une série de correctifs de sécurité qui, contrairement aux patchs d’Intel destinés aux ordinateurs, n’ont aucun impact sur les performances des machines. Les patchs ont été appliqués avec une grande rapidité du fait de l’automatisation des procédures et de la mutualisation des ressources et des informations de cyber sécurité. L’hébergement de vos données en Data Center vous permet de disposer du meilleur niveau de sécurité possible grâce à la réactivité des professionnels de l’infogérance. Les serveurs bénéficient de correctifs mis en place rapidement.

Votre prestataire en infogérance Nowteam a mis en place une équipe dédiée avec application systématique des patchs dès leur sortie sur nos environnements Data Center. Ainsi, les entreprises ayant externalisé l’hébergement de leurs données bénéficient d’un service efficace et réactif en cas de problème et sont assurées que les équipes Nowteam mettent en oeuvre tous les moyens nécessaires pour assurer la protection de leurs informations.

Piratage en entreprise : les gestes qui sauvent

Piratage en entreprise : les gestes qui sauvent

Une activité inhabituelle, des lenteurs ou des bugs fréquents, des messages d’alerte inquiétants… vous êtes peut-être victime d’un piratage en entreprise. Pas de panique ! Que l’attaque soit réelle ou supposée, il est important de bien réagir pour limiter les dégâts. Voici les gestes qui sauvent en cas de piratage en entreprise. Nous vous conseillons vivement de les diffuser auprès de vos collaborateurs.

1 En cas de piratage en entreprise, ne pas paniquer

En tant que dirigeant ou employé, vous savez certainement qu’un piratage en entreprise peut avoir des conséquences catastrophiques. Si vous détectez des signes d’infection, il ne faut ni culpabiliser, ni réagir de façon excessive, Gardez votre calme. En premier lieu, vous ne devez absolument pas tenter de transférer des données ou d’effacer certaines informations (historique, emails…). Votre ordinateur contient de précieux indices permettant de détecter le virus et son origine. Comme une scène de crime, il est indispensable de conserver votre ordinateur en l’état pour que les spécialistes de la cybersécurité puissent intervenir.

2 Ne pas éteindre le poste de travail infecté

Il s’agit là d’un geste de panique très fréquent : éteindre l’ordinateur en espérant faire disparaître le virus. Certains invoquent même le fait qu’un ordinateur éteint ne peut plus faire de dégâts et pensent ainsi protéger l’ensemble de l’infrastructure. Pourtant, en cas de piratage en entreprise, il est déconseillé d’éteindre le poste de travail concerné. En effet, la mise hors tension efface les informations de la mémoire RAM qui constituent des indices sur la provenance de l’attaque. N’éteignez pas votre ordinateur ! Cela permettra de conserver les détails de l’intrusion.

3 Couper les connexions réseau

Si éteindre l’ordinateur est une mauvaise idée, il est en revanche impératif de le couper de toute forme de réseaux. En isolant le poste de travail du reste de l’infrastructure, vous limitez les risques de propagation de l’infection. Le piratage en entreprise a généralement pour but d’accéder à l’ensemble du réseau de la société pour collecter le maximum de données.

  • Coupez la connexion Wifi et débranchez le câble ethernet
  • Coupez le Bluetooth
  • Coupez le connexion NFC
  • Coupez les synchronisations avec les appareils mobiles

4 Ne pas tenter de résoudre le problème soi-même

Tenter de résoudre le problème soi-même est le meilleur moyen d’aggraver le piratage en entreprise. Par vos actions, il est possible que vous donniez au cyber criminel l’accès à de nouvelles données, que vous effaciez des éléments essentiels ou que vous détruisiez purement et simplement votre ordinateur. Le nettoyage pour supprimer un virus ou bloquer une intrusion est un travail complexe qui nécessite une expertise informatique particulière. De plus, même si vous parvenez à supprimer un virus ou à bloquer une attaque, il est fort probable que les pirates aient mis en oeuvre des moyens pour pouvoir accéder à nouveau à votre système informatique. Il convient de supprimer toutes les traces du piratage pour rétablir la sécurité du SI.

5 Faites un compte rendu des évènements

Si vous constatez des anomalies sur votre ordinateur ou des dysfonctionnements pouvant être liés à un piratage, notez les soigneusement sur une feuille de papier. Ces éléments pourront être utiles aux experts en informatique lors de leur intervention. Jours, heures, logiciels concernés, nature des dysfonctionnements, messages d’alerte… tous les détails peuvent être utiles lors d’un piratage en entreprise. Ils peuvent aider les techniciens à identifier rapidement la nature de l’attaque et le type de virus.

6 Contactez votre prestataire informatique, votre meilleur allié contre le piratage en entreprise

Enfin dernière étape, et non la moindre, contactez votre prestataire en infogérance. Donnez lui tous les éléments pouvant servir à déterminer la nature du piratage en entreprise. Si vous bénéficiez d’un contrat en infogérance, votre prestataire aura certainement mis à votre disposition un helpdesk pour vous aider le plus rapidement possible par téléphone, prise en main à distance ou intervention sur le site de votre entreprise. Si vous n’avez pas souscrit de contrat auprès d’un prestataire, il vous faudra trouver rapidement un informaticien qualifié et fiable qui pourra intervenir dans les plus brefs délais. Or, dans le cas d’un piratage en entreprise, chaque minute compte pour réduire au maximum l’impact de l’intrusion sur votre activité et limiter les conséquences financières de l’attaque.

La prévention est un élément indispensable pour limiter les conséquences d’un piratage en entreprise. La mise en place d’un système de monitoring, par exemple, permet de détecter toute activité inhabituelle de votre système informatique et ainsi, d’intervenir rapidement pour résoudre le problème. D’autre part, il est très important de disposer de sauvegardes régulières et sécurisées de vos données afin de les restaurer en cas de piratage en entreprise. L’installation de systèmes de protection permet de limiter les cas de piratage en entreprise et de protéger le système informatique de votre société. Renseignez-vous auprès des experts Nowteam pour améliorer la cybersécurité de votre entreprise.

Les principales failles de sécurité informatique en entreprise. 

Les principales failles de sécurité informatique en entreprise. 

Certes, le risque zéro n’existe pas, et n’importe quel système informatique, quelles que soient les mesures de sécurité mises en oeuvre, comporte des vulnérabilités. Les failles de sécurité informatique permettent aux cyber-criminels de s’introduire dans le système d’information de votre entreprise pour consulter ou voler des données, souvent capitales à votre activité. Afin de mettre en oeuvre un système de protection efficace, il convient d’identifier les principales failles de sécurité informatique au sein de votre entreprise.

Les 5 failles de sécurité informatiques en entreprise les plus répandues.

1 La messagerie d’entreprise

La messagerie électronique est le principal point d’entrée des menaces informatiques. Les malwares, logiciels espions et ransomwares sont diffusés via des pièces jointes infectées ou des liens vers des sites dangereux. Les cybercriminels n’exploitent pas seulement les failles de sécurité informatique mais utilisent également l’ingénierie sociale en récoltant les logins et mots de passe grâce à de faux emails de confirmation ou en échafaudant des arnaques via message électroniques. La messagerie d’entreprise comprend également un grand nombre d’informations capitales dans les contenus des emails. Il convient donc de protéger la messagerie contre les spams et les virus.

2 La gestion des accès

Il arrive bien souvent que les mots de passe et logins soient très mal utilisés en entreprise : mots de passe communs à plusieurs utilisateurs, transmission des mots de passe par email, mots de passe trop simple et trop peu renouvelés… Tous ces éléments mettent en danger votre entreprise. En effet, il est bien plus facile de s’introduire dans le système d’information si les mots de passe ne sont pas assez forts. Autres failles de sécurité informatiques : les accès utilisateurs. Bien souvent, les anciens employés d’une société peuvent encore consulter et modifier les fichiers de l’entreprise.

3 Les logiciels obsolètes

L’utilisation de logiciels ou systèmes d’exploitation non supportés et l’absence de mises à jour régulières constituent les failles de sécurité informatique les plus fréquentes en entreprise. Lorsqu’un logiciel est trop ancien, ses failles de sécurité sont alors connues de tous et ne sont plus corrigées par les éditeurs. De ce fait, elles peuvent facilement être exploitées par les cyber criminels pour s’introduire dans votre système. D’autre part, les mises à jour logicielles comportent des patch de sécurité qui permettent de corriger les failles et les bugs des programmes. Il est important de les effectuer régulièrement pour garantir la bonne santé de votre infrastructure informatique.

4 Le télétravail et l’utilisation de matériel personnel

Si un employé effectue des tâches informatiques en dehors de votre entreprise, lors d’un déplacement ou de télétravail, il est important de lui permettre d’accéder aux données dont il a besoin sans compromettre la sureté de l’entreprise. L’utilisation de messagerie personnelle à des fins professionnelles ou la consultation de fichiers depuis un ordinateur de particulier constituent des failles de sécurité informatique importantes. En effet, les équipements personnels de vos employés ne disposent pas du même degré de sécurité que votre infrastructure d’entreprise. Les cyber criminels peuvent saisir l’occasion de s’introduire dans votre SI ou de consulter les données échangées.

5 L’hébergement des données

Où sont hébergées vos données professionnelles ? Comment sont-elles protégées ? centralisées ? Sont elles suffisamment accessibles ? Par qui ?  Qu’arrivera-t-il en cas de sinistre comme un incendie ou un dégât des eaux ? Disposez vous de sauvegardes sécurisées ? Êtes vous en mesure de restaurer rapidement vos données en cas de problème ? Vos clients sont-ils informés de la nature des données conservées ? Si vous n’êtes pas capable de répondre précisément à ces questions cela signifie que vos données informatiques sont mal protégées. L’exploitation des failles de sécurité informatique par des cyber criminels a pour objectif l’accès à vos données d’entreprise. Il est important de les héberger de façon sécurisée en faisant appel à des professionnels.

Les experts en informatique peuvent effectuer un audit complet de votre infrastructure afin de vous aider à détecter les principales failles de sécurité informatique. Les spécialistes de l’infogérance pourront ensuite vous proposer les meilleures mesures de sécurité en fonction de vos usages, de votre activité et de votre budget. Il est important de ne pas négliger les failles de sécurité informatique en entreprise. En effet, une intrusion pourrait avoir de graves conséquences juridiques et économiques pour votre société.