L’usage des logiciels libres en entreprise

L’usage des logiciels libres en entreprise

Les logiciels libres, ou logiciels open source, sont un type de programmes informatiques qui autorisent l’utilisation, la distribution et la modification du code source. Par opposition aux logiciels propriétaires, il est possible pour les programmeurs de lire ou de modifier le code source. De plus, ils sont la plupart du temps gratuits. Toutefois, il ne faut pas confondre les logiciels libres avec les gratuiciels, ou freewares. Ces derniers ont un code source propriétaire. Cela qui signifie qu’il n’est pas possible d’y accéder, de les modifier, ni de les redistribuer.

Pourquoi utiliser des logiciels libres pour votre entreprise ? 

De nos jours, de nombreuses entreprises et organisations optent pour ce type de solutions. Pourquoi ce choix ? En grande partie pour leur gratuité. Mais surtout car ces logiciels libres s’adaptent aux besoins spécifiques des entreprises en modifiant leur code source. L’open source se révèle être plus avantageux sur de nombreux points. Surtout, le logiciel libre permet une innovation infinie. 

Pour certains, l’incapacité de visualiser ou modifier le code open source d’un logiciel propriétaire est un inconvénient majeur.  Alors que l’open source offre une flexibilité illimitée. Toutefois, les restrictions des logiciels non libres garantissent la sécurité et souvent plus de fiabilité.

Il faut noter que les grandes entreprises sont plus susceptibles d’utiliser un programme open source que les petites entreprises, ce qui atteste de la crédibilité et de l’autorité de ce type de solutions par rapport aux logiciels propriétaires.

De plus, les logiciels libres constituent la base de la plupart des infrastructures internet. Et oui, car de nombreux services courants, tels que les serveurs web et le courrier électronique, trouvent leur origine dans les logiciels libres.

Quels sont les avantages des logiciels libres par rapport aux logiciels propriétaires ?

Les solutions open source séduisent de plus en plus d’utilisateurs. Parmi les logiciels libres les plus célèbres : OpenOffice, Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird et VLC. D’ailleurs, la Nasa travaille principalement avec un système d’exploitation libre, Linux, ce qui leur permet de développer leurs propres softwares et d’être indépendants de tout éditeur. Une question se pose alors : « Le modèle open source est-il adapté aux besoins des entreprises et quels sont ses avantages ? »

  • Le Coût du logiciel libre

L’un des principaux avantages des logiciels libres réside bien évidemment dans leur coût. Cependant, ici le terme « libre » ne se réfère pas toujours à la gratuité (même si la plupart le sont), mais plutôt à l’absence de restrictions. Cependant l’économie réalisée sur le coût d’acquisition doit parfois être réinvestie en ressources humaines. Il faut pouvoir adapter le logiciel au besoin spécifique de l’entreprise par le biais de compétences internes ou via celles d’un prestataire extérieur. 

  • Un support durable

Les logiciels libres peuvent s’appuyer sur des communautés d’utilisateurs en ligne. Ils échangent leurs conseils via des forums et des blogs. Toutefois, cette assistance n’est pas aussi rapide et qualitative qu’avec les services d’assistance des logiciels propriétaires.

  • Une source continue d’innovation grâce à l’open source

Les logiciels open source offrent une grande flexibilité et la possibilité de changer le code source du logiciel sans aucune restriction. Néanmoins, il faut disposer des compétences nécessaires en programmation afin d’effectuer de telles modifications.

  • Un processus d’intégration facilité

Les logiciels libres s’intègrent à d’autres logiciels ainsi que dans les systèmes d’information des entreprises. C’est tout l’intérêt du logiciel open source puisque le code source est modifiable.

Un choix qui varie en fonction des besoins des entreprises

Les logiciels open source conquièrent chaque jour de nouvelles entreprises grâce à leur attractivité tarifaire. En effet, les frais engrangés par l’achat de licences et la maintenance des logiciels propriétaires sont souvent importants. Le choix d’une solution open source permet donc de réaliser d’importantes économies sur le long terme.

Pour autant, il ne faut pas se limiter à l’aspect financier. Il faut étudier également la capacité d’adaptation des logiciels propriétaires ciblés. Il existe de nombreuses licences informatiques différentes. Aujourd’hui, une interface utilisateur conviviale accompagne souvent ces derniers. Les logiciels propriétaires sont plus en plus simples à manipuler grâce aux guides d’utilisation détaillés. 

Nouveau call-to-action

Externaliser votre sauvegarde informatique : les meilleures solutions

Externaliser votre sauvegarde informatique : les meilleures solutions

Toute entreprise qui possède une infrastructure informatique hébergeant des données doit effectuer de la sauvegarde informatique régulièrement. Cependant, conserver vos sauvegardes de manière locale peut générer de nombreux problèmes de maintenance et de mise en sécurité de votre serveur dédié. Mais aussi de vos plateformes de sauvegarde informatique. La sécurité informatique est un sujet aussi complexe que délicat. La sauvegarde de vos données sur le réseau local de votre entreprise signifie que vous en seriez entièrement responsable.

Qu’est-ce que l’externalisation de la sauvegarde informatique ?

 

L’externalisation est une méthode vous permettant de confier la totalité de la responsabilité de votre cybersécurité à des experts. De plus, vos sauvegardes sont ainsi isolées du reste de votre réseau informatique d’entreprise. L’externalisation de vos sauvegardes vous permet donc d’éliminer les risques de perte ou de vol de vos données. C’est stratégique dans le cas où votre parc informatique serait victime d’une des nombreuses cybermenaces auxquelles s’expose tout appareil connecté, telles que :

  •       Les malwares.
  •       Les worms.
  •       Les ransomwares, etc.

L’externalisation de vos sauvegardes est donc une excellente approche. Cela protège vos données informatiques de manière optimale. Cependant, il existe de très nombreuses solutions qui proposent des services d’externalisation aux petites et moyennes entreprises. Il est donc important de comprendre quels sont les facteurs les plus importants lors de la sélection d’une solution pour votre entreprise. C’est primordial pour bénéficier d’un service approprié à un prix raisonnable.

Sauvegarde informatique : quels sont les premiers critères de sélection d’une solution d’externalisation ?

 

Pour faire le choix d’une solution d’externalisation pour la sauvegarde de vos données d’entreprise, il vous faudra effectuer la comparaison de nombreux facteurs. 

Tout d’abord, il faudra vous assurer que le prestataire choisi est un expert ou une équipe d’experts en cybersécurité. Le prestataire doit être réputé et doté de toutes les compétences nécessaires. Cela vous garantit une mise en sécurité optimale de vos sauvegardes. Le procédé devra être aussi le plus automatisé possible, afin que des sauvegardes régulières soient réalisées. Elles se font depuis le réseau local de votre entreprise.  Ainsi, aucune intervention de votre part ou de la part de vos employés n’est nécessaire.

Un autre facteur majeur lors du choix d’un prestataire est la présence d’un service de support informatique de qualité. En effet, confier la sauvegarde et la sécurisation de vos données à un service externe signifie que vous ne pourrez pas y exercer un contrôle direct. Un service client disponible toute la journée est une nécessité. Vous ne devriez jamais choisir une solution n’incluant pas ce service par défaut dans son offre.

Assurez-vous que votre solution inclut une garantie de temps d’intervention dans son contrat. Votre prestataire sera ainsi légalement contraint de répondre rapidement à tout problème technique. De ce fait, cela limite les indisponibilités pour garantir un taux de fonctionnement aussi élevé que possible pour les systèmes de sauvegarde de vos données informatiques. Retrouvez ici nos conseils pour mener un projet d’externalisation informatique en 3 étapes.

Comment trouver le bon rapport qualité/prix pour votre solution d’externalisation ?

 

C’est seulement après avoir filtré les solutions à votre disposition en suivant ces critères que vous pourrez prêter attention à des facteurs tels que les tarifs et les fonctionnalités supplémentaires les accompagnant. Une solution gérée par des experts et garantissant un temps de réponse très rapide représente le minimum pour garantir une externalisation fiable de vos sauvegardes.

Ne tombez surtout pas dans le piège d’une solution moins chère dans le but de faire des économies ! Vous prendriez le risque d’être affecté par des pertes économiques majeures dans le futur. Elles pourraient même mener à la faillite de votre entreprise. Externaliser les sauvegardes de vos données informatiques au lieu de les stocker localement apporte des atouts indéniables.

Ce procédé vous permettra de bénéficier d’un niveau de sécurité accru ainsi que d’un serveur fiable et accessible sur le cloud. Cependant, il faut rester méfiant lors de la sélection d’une solution appropriée à vos besoins. Il faut assurer un parfait fonctionnement de vos systèmes de sauvegarde automatique et une bonne disponibilité de vos données informatiques à tout moment. 

 

Nouveau call-to-action

Pack Office : un élément clé de votre informatique d’entreprise

Pack Office : un élément clé de votre informatique d’entreprise

 

La suite bureautique Microsoft Office est aujourd’hui devenue incontournable en informatique d’entreprise. En plus d’être pionnière en la matière, elle a conquis plus de 1,2 milliard d’utilisateurs à travers le monde. Riche de ses logiciels que l’on ne présente plus (Word, Excel, PowerPoint, Access ou Outlook), le Pack Office professionnel dispose de tous les outils informatiques indispensables au quotidien.

 

Pourquoi acheter un Pack Office à chaque fois pour votre entreprise ?

 

Les besoins des entreprises évoluent au fil des années. Par conséquent, il est nécessaire que Microsoft adapte son offre de solutions logicielles. Le pack Office professionnel est désormais disponible via deux offres principales.

 

Pack Office 2019

 

Jusqu’en 2011, il était possible d’obtenir le pack Office professionnel grâce à l’achat d’une licence. Néanmoins cette licence ne pouvait être valable que sur un seul poste informatique. Cette offre présente des avantages, car elle permet d’être propriétaire de la licence et de sa suite de logiciels tout en évitant de payer un abonnement récurrent. Pour autant, la suite Office 2019 peut rapidement devenir très coûteuse lorsque votre entreprise est équipée de nombreux postes de travail.

Pack Office 365

 

En 2011, Microsoft s’est adapté aux évolutions du monde professionnel en développant la Suite Office 365, une solution SaaS (Software as a Service). Cette solution est directement accessible via Internet et un cloud stocke directement les applications. Vous n’avez plus besoin de les installer sur votre ordinateur. 

De cette manière, la suite Office est disponible sous la forme de location, et ce, sans avoir à se soucier des problèmes de compatibilité de matériel informatique ou de stockage. Grâce à ce système de SaaS, les coûts sont considérablement réduits pour les entreprises qui ont recours à un nombre important de postes de travail.

 

Quelle solution convient le mieux pour les besoins de votre entreprise ?

 

Que ce soit pour une TPE, une PME ou une grande entreprise, la suite Office 365 présente de nombreux avantages. Par exemple, lorsqu’il est nécessaire d’équiper de nombreux postes de travail, la suite Office 365 propose différentes offres

  •       Office 365 Business (logiciels Office, solution de stockage et de partage de fichiers en ligne).
  •       Office 365 Business Premium (service d’e-mail professionnel, logiciels Office et autres services professionnels).
  •       Office 365 Business Essentials (service d’e-mail professionnel et d’autres services professionnels).

 

Le choix d’un pack Office professionnel pour votre entreprise dépend de plusieurs facteur. Les solutions Office s’adaptent à votre budget initial, au nombre de postes à équiper et aux besoins de votre activité.

La suite Office 365, une option s’adaptant aux besoins des professionnels

 

En plus d’offrir une solution économique, le pack Office 365 offre une solution collaborative optimale. Notamment grâce à son service de cloud accessible depuis n’importe quel ordinateur ou appareil mobile. D’ailleurs, nul besoin de se préoccuper des mises à jour logicielles ni de l’espace de stockage occupé. Les fichiers et les documents qui sont traités avec Office sont stockés et gérés directement dans le cloud.

Autrement dit, les avantages clés de la suite Office 365 sont :

  •       La possibilité de travailler sur plusieurs appareils, tout en étant mobile.
  •       Le stockage, le partage et la gestion de fichiers sont grandement simplifiés.
  •       La possibilité de collaborer en groupe et en temps réel sur des documents à partir de n’importe quel appareil.
  •       Tous les outils/programmes dont vous avez besoin sont hébergés sur des serveurs externes. Ils sont accessibles en permanence grâce au service cloud.

 

Vous l’avez donc bien compris, les deux suites de Microsoft offrent tous les outils nécessaires afin de gérer facilement toutes les activités d’une entreprise, que ce soit Microsoft Word, Excel, Outlook, OneNote, Access, Publisher, etc.

Cependant, la différence majeure réside dans leur mode d’acquisition : l’abonnement ou l’achat d’une licence. S’abonner chaque année au pack Office professionnel est pertinent si vous avez de nombreux postes à équiper. Libre à vous d’identifier l’option qui ira le mieux pour votre entreprise en fonction de votre budget ainsi que de vos besoins sur le long terme.

 

Nouveau call-to-action

 

Partage de données en entreprise : un plus pour votre activité

Partage de données en entreprise : un plus pour votre activité

 

Le partage des données en entreprise est un sujet vaste. Par exemple, le fait d’avoir un dossier partagé sur votre réseau local, accessible uniquement à vos salariés, est un partage de données. C’est surtout un véritable atout pour votre entreprise. Voici quelques points à garder en tête pour profiter du partage de données en entreprise. 

 

Comment partager mes données en entreprise ?

 

Le travail collaboratif en entreprise, et particulièrement lorsqu’il se fait à distance, implique très souvent le partage des données. Ce partage facilite la communication et augmente la productivité lors des échanges. De ce fait, déployer une solution de partage de données dans votre entreprise est une décision pertinente qu’il faut absolument considérer.

Pour cela, il existe de nombreuses solutions totalement démocratisées aujourd’hui, à l’image du cloud. Tous vos collaborateurs concernés par un projet, ou par un partage de données général, doivent avoir accès à votre solution, qu’il s’agisse :

  •       D’un compte dédié.
  •       D’un accès à des dossiers privés.
  •       De divers outils en ligne.

 

Quelles sont les options les plus populaires pour partager ses données en entreprise ?

 

Faire l’usage d’un dossier partagé sur votre réseau local semble être l’option la plus simple et la plus sécurisée. Toutefois, vous devrez considérer d’autres solutions si vous souhaitez partager vos données avec plusieurs branches de votre entreprise. Même chose si vous devez rendre accessible vos données à des collaborateurs externes.

Vous pouvez opter pour l’utilisation d’une plateforme de partage sur le cloud. Vous y partagez vos fichiers en toute aisance, collaborez à distance et en temps réel à l’aide d’applications spécifiques. Ces solutions vous donnent la possibilité de mettre en place un écosystème de travail complet. Le partage de données s’y fait de manière fluide et naturelle. Résultat, cela améliore les capacités de collaboration de votre entreprise.

Enfin, vous pouvez aussi vous orienter vers une option de partage en ligne plus simple, comme Google Drive ou DropBox. Ces options sont conçues pour simplifier le partage de données à l’aide d’une interface épurée et intuitive. L’avantage est que vos salariés maitriseront rapidement ces solutions. En plus de leur ergonomie, ces applications se démarquent par leur prix attractif. Elles sont aussi faciles à obtenir et à mettre en place. Enfin leurs fonctionnalités basiques permettent de partager un ou plusieurs fichiers d’un poste de travail à un autre.

 

Comment protéger vos fichiers lors du partage ?

 

Bien que le partage de fichiers soit une fonctionnalité pratique, voire indispensable, il est important d’assurer une bonne protection des fichiers les plus exposés au vol et aux cybermenaces.

Pour cela, l’utilisation d’un pare-feu performant bloquera toutes les connexions entrantes non autorisées sera primordial. Vous devrez aussi effectuer une bonne gestion et configuration des accès et des permissions. Il faut que seules les personnes concernées et autorisées puissent accéder à vos fichiers partagés. Voici quelques conseils pratiques qui aideront à limiter les failles au niveau de la cybersécurité de vos données informatiques :

  •       Vos fichiers ne doivent pas être partagés par défaut.
  •       Partagez-les uniquement dans le cas d’un besoin immédiat.
  •       Retirez les dossiers ou plateformes de partage dont vous ne vous servez plus.

 

Une bonne gestion des authentifications et des permissions représente un autre élément très important de la protection de vos fichiers lors de leur partage. Ne partagez jamais vos données d’entreprise de manière publique et prenez le temps d’ajouter manuellement vos collaborateurs à une liste blanche. Quoi qu’il en soit, faites toujours en sorte que les fichiers de première utilité soient accessibles à tout moment pour davantage de sécurité.

Le partage des données est indispensable pour une bonne collaboration, en particulier lorsqu’elle se fait en ligne. Par conséquent, assurez-vous de sélectionner une solution adaptée à vos besoins qui garantit un haut niveau de sécurité. Travailler en synergie avec un outil de partage bien configuré aura de nombreux avantages et un impact positif sur la productivité de votre entreprise et de vos employés.

Nouveau call-to-action

 

Licences informatiques en entreprise : que choisir ?

Licences informatiques en entreprise : que choisir ?

 

Pour utiliser légalement les applications sur vos ordinateurs d’entreprise, vous devez disposer de licences informatiques. Même si les offres de licences pour entreprise restent très diversifiées, l’achat d’une licence prend en compte des critères bien définis.

 

Qu’est-ce que les licences informatiques ?

 

La licence d’un logiciel est un contrat par lequel l’éditeur définit avec vous les conditions d’utilisation, d’éventuelles modifications ou diffusion de son programme. En tant qu’éditeur, il dispose en effet des droits d’auteur sur son programme et peut donc, sous certaines conditions, vous autoriser à utiliser son logiciel.

Ces conditions sont énumérées dans le contrat de licence utilisateur final (CLUF). Afin d’utiliser légalement le logiciel, vous devez marquer votre accord sur les conditions. Ce contrat constitue un outil de protection de vos données et de vos ressources d’entreprise contre les logiciels piratés. Vous pouvez également obtenir de l’éditeur une assistance technique et un support.

Droit d’utilisation et non droit intellectuel : pas de confusion !

 

Il est important de bien faire la distinction entre droit d’auteur (ou droit intellectuel) et droit d’utilisation. L’achat d’une licence ne fait pas de vous le propriétaire d’un logiciel.

Vous obtenez juste un droit d’installation, d’utilisation et de sauvegarde d’une copie du logiciel. En vous vendant une licence de son logiciel, l’éditeur conserve son droit d’auteur et reste le propriétaire exclusif de son programme.

Licences informatiques commerciales et licences libres : laquelle choisir pour votre entreprise ?

 

Avec l’évolution de la culture libre, les entreprises disposent désormais de la possibilité d’opter pour une licence dite « libre ». Ces dernières peuvent s’affranchir des coûts liés à l’acquisition d’une licence commerciale. Cependant, chacune possède ses spécificités et ses charges.

Licences libres

 

En optant pour des licences informatiques libres, vous disposez, en plus du droit d’usage du logiciel, de certains droits que l’éditeur vous concède et qui sont qualifiés de fondamentaux :

  • Étudier et comprendre le fonctionnement du logiciel pour mieux l’adapter à vos besoins ;
  • Modifier le logiciel dans le but de l’améliorer, l’étendre, le transformer ou l’incorporer dans un logiciel dérivé ;
  • Redistribuer ou même dupliquer à des fins commerciales le logiciel.

L’aspect gratuit d’une telle licence reste discutable. Une licence libre n’est pas toujours gratuite. Même si elle l’était, l’assistance technique et le support restent payants. Cependant, une licence libre vous reviendra probablement moins cher en entreprise qu’une licence commerciale.

Licences commerciales

 

Encore appelées licences propriétaires, elles s’opposent aux licences libres et ne possèdent pas la totalité des conditions énoncées précédemment. Généralement, une licence commerciale entrave l’une des conditions suivantes :

  •       L’utilisation ;
  •       L’étude ;
  •       La modification ;
  •       La diffusion du logiciel.

L’achat d’une telle licence est donc assez restrictif. Vous ne pouvez utiliser le logiciel dans votre entreprise que dans un cadre précis et préétabli dans le contrat de licence.

Comment acheter ses licences informatiques en entreprise ?

 

Pour un usage professionnel, il est recommandé d’acheter ses licences en fonction de vos besoins et de la taille de votre entreprise. Les éditeurs proposent des offres de licences spécifiques pour les entreprises. Ces licences, appelées licences de groupe ou en volume, sont proposées suivant deux grands principes.

Un tarif dégressif en fonction du nombre de licences souscrites : les éditeurs proposent ces offres professionnelles aux entreprises en fonction du nombre de postes sur lesquels elles souhaitent installer le logiciel. Vous pouvez tirer profit d’un effectif élevé de postes pour bénéficier d’un meilleur tarif. Ce type de licence convient davantage aux grandes entreprises.

Un accord global entre l’éditeur et l’entreprise : l’éditeur propose un accord aux entreprises disposant d’un nombre minimum d’utilisateurs ou de périphériques donnés. C’est le cas, par exemple, de la Microsoft Entreprise Agreement proposée par Microsoft aux entreprises avec au moins 500 utilisateurs. Ce type d’accord vous fait bénéficier d’une licence en volume à coût réduit, tout en vous offrant une certaine flexibilité dans la maintenance.

L’achat d’une licence informatique en entreprise doit donc se faire suivant les besoins et les moyens de l’entreprise. Que vous optiez pour une licence libre ou commerciale, il est important de vous entendre avec l’éditeur pour définir de meilleures conditions d’utilisation, notamment le coût.

Nouveau call-to-action