Les systèmes et logiciels obsolètes en entreprise. 

Les systèmes et logiciels obsolètes en entreprise. 

L’utilisation de systèmes d’exploitation et de logiciels obsolètes constitue un risque pour la sécurité informatique de votre entreprise. En effet, les failles de sécurité des programmes trop anciens peuvent être facilement exploités par les cybercriminels.

Logiciels obsolètes : définition

Les logiciels obsolètes sont les programmes informatiques ne recevant plus de mises à jour, automatiques ou manuelles, de la part de l’éditeur. C’est à dire que l’entreprise ayant créé le programme considère que cette version est trop ancienne ou inadaptée pour qu’elle puisse encore bénéficier de corrections ou d’améliorations. Concernant les systèmes d’exploitation non supportés, ils deviennent rapidement inutiles, les éditeurs étant encouragés à développer en priorité des logiciels fonctionnant sous les systèmes les plus récents.

Le manque de performance des logiciels obsolètes

Les logiciels obsolètes ne reçoivent plus aucune mise à jour. De ce fait, le programme n’est plus doté d’aucune amélioration concernant les éventuels bugs, problèmes ou fonctionnalités. Les logiciels obsolètes ne sont donc pas remis au goût du jour, ce qui les rend inadaptés aux nouveaux usages informatiques et aux évolutions. Ils présentent généralement des lenteurs, du fait de leur ancienneté, et montrent des problèmes de compatibilité avec le système d’exploitation, d’autres programmes informatiques ou avec le matériel (du fait des pilotes par exemple). Les logiciels obsolètes provoquent une perte d’efficacité et nuisent à la productivité de vos collaborateurs.

Logiciels obsolètes : un danger pour la sécurité

Le principal problème des logiciels obsolètes en entreprise est qu’ils constituent une faille de sécurité majeure pour votre système informatique. Le but des mises à jour est avant tout de corriger les failles de sécurité des programmes. Un logiciel ne recevant plus de correctif est vulnérable. Ses faiblesses sont connues des cybercriminels qui peuvent alors facilement les exploiter pour pirater votre système d’information ou voler des données. Conserver des logiciels obsolètes dans votre entreprise est un véritable risque pour votre sécurité.

Pourquoi les entreprises utilisent-elles des logiciels obsolètes ?

Pourtant, de nombreux logiciels obsolètes ou de vieux systèmes d’exploitations sont encore utilisés en entreprise, comme Windows XP ou Vista. Au printemps 2017, le ransomware WannaCry exploite une faille de sécurité de l’OS Windows 7 pour infecter des millions de machines à travers le monde. Pour quelles raisons les entreprises persistent-elles à utiliser des logiciels obsolètes ?

  • Par habitude ou manque de formation des collaborateurs.
  • Une migration effectuée sur l’ensemble d’un système informatique est une opération longue, exigeant de nombreuses compétences.
  • Certains progiciels ne proposent pas de versions compatibles avec les derniers systèmes d’exploitation.
  • Les entreprises se méfient de la nouveauté et préfèrent attendre qu’un programme fasse ses preuves avant de l’installer.
  • Certaines migrations exigent un renouvellement des machines, ce qui représente un coût pour certaines entreprises.
  • Les dirigeants privilégient l’homogénéité du parc informatique à l’évolution du système d’information.

Comment protéger votre entreprise ?

Il est plus avantageux pour une entreprise d’éviter l’usage des logiciels obsolètes. Les programmes plus récents sont plus performants et pratiques, ce qui améliore la compétitivité de votre entreprise en facilitant le travail de vos collaborateurs. D’autre part, exclure les logiciels obsolètes garantit la sécurité de votre système informatique et des données qu’il contient. Eviter les programmes trop anciens ne suffit pas à maintenir la bonne santé de votre informatique d’entreprise. Nous vous conseillons d’effectuer les mises à jour des programmes encore supportés et de sensibiliser vos collaborateurs aux bonnes pratiques.

Faites confiance à Nowteam pour bannir les logiciels obsolètes de votre système. Nos experts de l’infogérance vous aideront à améliorer les performances et la sécurité de votre informatique tout en s’adaptant à vos besoins.

10 mauvais usages informatiques en entreprise. 

10 mauvais usages informatiques en entreprise. 

En matière de maintenance informatique, les experts ont coutume de dire que la principale source de problèmes se situe « entre le fauteuil et le clavier », bel euphémisme pour désigner les utilisateurs eux-mêmes. En effet, nombre de problèmes et incidents sont dus aux mauvais usages informatiques des utilisateurs. Or ces pratiques vous exposent à de très nombreux dangers en matière de sécurité informatique, particulièrement en entreprise.

Nowteam vous propose une liste de 10 mauvais usages informatiques en entreprise

Autant de mauvaises habitudes à cesser au plus vite, vous comme vos collaborateurs.

  1. Ouvrir les pièces jointes

Ouvrir la pièce jointe d’un e-mail peut sembler être un acte des plus banals, surtout en entreprise où la quantité de mails échangés et de documents transmis est considérable. Et pourtant, les pièces jointes constituent une véritable menace pour la sécurité informatique de votre entreprise. En effet, il s’agit du principal vecteur de virus, malwares, logiciels espions et surtout ransomwares qui s’avèrent catastrophiques pour la protection des données de votre société. Il est donc indispensable de toujours vérifier la provenance d’une pièce jointe avant de l’ouvrir ainsi que la nature de son extension. D’autre part, la mise en place de procédures de sécurité, tels qu’un système anti-spams constitue une garantie supplémentaire. Néanmoins, la meilleure mesure de sécurité est encore de prévenir les mauvais usages informatiques en mettant en garde les utilisateurs.

  1. Mal gérer les sauvegardes

Dossiers, données clients, fichiers, bases de données… votre entreprise produit chaque jour une grande quantité de datas indispensables au bon fonctionnement de votre activité. Mais on note une gestion des sauvegardes anarchique chez de nombreuses TPE et PME. Les fichiers doivent impérativement être centralisés, sauvegardés en plusieurs exemplaires et hébergés de manière sécurisée, de préférence sur un serveur ou dans un data-center. En cas de problème, il est indispensable de disposer d’une sauvegarde complète et récente afin de restaurer les données au plus vite. D’autre part, la centralisation des données permet à l’ensemble de vos collaborateurs d’y accéder, ce qui facilite la coopération entre les équipes et la mobilité.

 

  1. Utiliser le réseau d’entreprise de façon inappropriée

Consultation de sites de divertissement, des réseaux sociaux, de plateformes de streaming vidéo ou même téléchargement de fichiers… De nombreux employés utilisent le réseau d’entreprise à des fins personnelles. En plus de nuire à la productivité de vos collaborateurs, ces mauvais usages informatiques sont un danger pour votre entreprise. Ils augmentent le risque d’infection par malware ou d’escroquerie par des cybercriminels. Il est possible de contrôler et limiter les mauvais usages informatiques en entreprise avec la mise en place d’un système de sécurité empêchant certaines pratiques et la consultation de sites non-nécessaires à l’activité de l’entreprise.

  1. Partager les mots de passe avec n’importe qui

Peu d’entreprises mettent en place une véritable politique de gestion des accès et des mots de passe. La plupart du temps, ces éléments essentiels à la sécurité informatique de l’entreprise sont stockés de manière informelle et partagés avec un grand nombre de collaborateurs. Or, il est très important de savoir précisément qui a accès à quelles données en fonction de ses tâches et de son statut au sein de l’entreprise. En effet, ces mesures de gestion des accès permettent de prévenir les fuites d’informations, les mauvaises manipulations et les risques d’espionnage industriel. Les mauvais usages informatiques en matière de mots de passe constituent une faille de sécurité importante à ne pas négliger.

  1. Utiliser des logiciels crackés

Nombre de progiciels indispensables à certaines activités représentent un coût élevé pour les entreprises, particulièrement les TPE et PME, dont le budget informatique est souvent restreint. La tentation d’utiliser des logiciels crackés est alors grande. Mais télécharger et installer un logiciel dont vous ne connaissez ni la provenance ni la fiabilité sur un poste de travail est particulièrement dangereux. Si les logiciels crackés peuvent ralentir votre ordinateur, faire baisser la productivité de vos employés ou ne pas disposer de certaines fonctions, ils présentent surtout un risque pour la sûreté de votre système informatique. D’autre part, ces mauvais usages informatiques sont interdits par la loi et peuvent entraîner des sanctions pénales en cas de contrôle par les éditeurs de logiciels.

  1. Tenter de résoudre les problème soi-même

Peu de TPE et PME disposent d’un service informatique en interne. La maintenance et l’entretien du système d’informations sont alors souvent effectués par des collaborateurs dont l’informatique n’est pas le coeur de métier. Ces mauvais usages informatiques entrainent une piètre gestion du système qui peut représenter un coût supplémentaire pour les entreprises. Et en cas d’incident, il est rare que les sociétés disposent sur place d’un collaborateur ayant les compétences nécessaires à la résolution du problème dans des délais brefs. Il est donc important pour toute entreprise de pouvoir disposer d’un service d’infogérance afin de pouvoir compter sur une informatique fiable, disponible et performante en toute circonstance.

  1. Faire l’impasse sur les mises à jour

Les mises à jour de logiciels et de systèmes d’exploitation apportent leur lot de nouvelles fonctionnalités mais fournissent surtout les correctifs des failles de sécurité détectées par les éditeurs. Une fois qu’une faille est connue, elle est rapidement exploitée par les cybercriminels pour s’introduire dans votre système informatique et subtiliser vos données d’entreprise. Si les mises à jour vous paraissent fastidieuses elles sont un point essentiel de la sécurité informatique. Faites cesser les mauvais usages informatiques qui consistent à reporter toujours les mises à jour au lendemain et souvenez vous qu’elles sont indispensables.

  1. Utiliser des programmes obsolètes

Le système d’exploitation Windows XP, bien qu’il ne soit plus supporté depuis 2014, est encore utilisé par de nombreuses entreprises. Il est assez courant de constater que des logiciels ou OS obsolètes sont présents chez les professionnels. Ces mauvais usages informatiques tiennent surtout de l’habitude ou à l’utilisation de progiciels spécifiques. Néanmoins, les logiciels obsolètes sont un danger pour les entreprises. En plus d’être lents et mal adaptés aux nouvelles pratiques, ils comportent de nombreuses failles de sécurité bien connues des cybercriminels. Il est donc important d’envisager une migration vers les systèmes d’exploitation ou les logiciels plus récents pour le bien de votre entreprise.

  1. Ne jamais nettoyer son ordinateur

La lenteur des postes informatiques réduit de façon conséquente la productivité de votre entreprise. D’autre part, être confronté à un ordinateur lent nuit aux conditions de travail des employés. Les lenteurs informatiques représentent une perte financière pour les entreprises et diminuent la compétitivité. Il est donc primordial d’envisager un nettoyage régulier des ordinateurs de votre entreprise afin de leur rendre leurs performances en se débarrassant des fichiers inutiles et des malwares.

  1. Ne pas empêcher les mauvais usages

De toute les mauvaises pratiques informatiques en entreprise, la plus dangereuse est bien celle consistant à laisser faire ces mauvaises pratiques. En tant que dirigeant, il est de votre devoir de garantir la sécurité informatique de votre entreprise et de ses données. De ce fait, la formation des employés est un axe indispensable. Il convient d’effectuer des actions de prévention contre les principaux risques informatiques (malwares, pièces jointes infectées, phishing…) et de promouvoir les bons usages des technologies. D’autre part, la mise en place de systèmes de régulation ou de sécurité peut être une bonne façon d’empêcher les mauvais usages informatiques les plus dangereux.

Votre prestataire en infogérance Nowteam peut vous aider à prévenir les mauvais usages informatiques en entreprise. Nos experts analysent l’utilisation de votre système d’information et vous proposent les meilleures solutions en fonction de votre entreprise, de son activité et des besoins réels de vos collaborateurs.

L’importance de la maintenance informatique en entreprise.

L’importance de la maintenance informatique en entreprise.

La période d’expérimentation du numérique en milieu professionnel est révolue. Nous sommes désormais dans une phase de généralisation de l’usage de l’informatique dans les entreprises. Les ordinateurs sont de plus en plus présents et le parc de plus en plus hétérogène. Pour autant, bien peu de décideurs des TPE et PME semblent avoir saisi les enjeux de la maintenance informatique en entreprise.

La maintenance informatique en entreprise : le Do It Yourself

La maintenance informatique en entreprise est souvent opérée en interne par un ou des employés. Aucun n’a été recruté pour cela, c’est la passion pour l’informatique qui les anime, ou le simple fait qu’ils soient les seuls collaborateurs à disposer de compétences suffisantes pour prendre en charge la maintenance informatique en entreprise. Du moins en apparence. En plus de sa mission, le responsable de la maintenance doit s’acquitter d’un grand nombre de tâches pour lesquelles il n’est pas formé et qui l’éloignent de son coeur de métier.

Les exigences de la maintenance informatique en entreprise.

La maintenance informatique en entreprise réclame compétences, présence, réactivité et formation. Il s’agit d’assurer le bon fonctionnement, la disponibilité et la sécurité de l’ensemble du système informatique. Mais la mission implique également de prodiguer des conseils aux usagers, de répondre aux demandes spécifiques et de s’adapter en permanence aux évolutions et besoins de l’entreprise. En cas de panne, il est primordial de réagir rapidement afin de rendre le délai d’interruption d’activité le plus court possible et limiter l’impact financier.

Les missions de la maintenance informatique en entreprise

La maintenance informatique en entreprise comprend un grand nombre de missions :

  • Gérer les anomalies, les incidents, les pannes.
  • Effectuer les configurations appropriées.
  • Proposer des règles d’utilisation et promouvoir les bons usages.
  • Gérer les comptes utilisateurs, les accès aux données et les connexions au réseau.
  • Mettre en place les protections et systèmes de sécurité nécessaires.
  • Effectuer les mises à jour.
  • Développer des nouvelles fonctionnalités.
  • Veiller au respects des normes en vigueur.
  • Proposer des axes d’amélioration pertinents.
  • Gérer les ressources et assurer la protection des données.

Les risques d’une mauvaise maintenance informatique en entreprise

Certaines TPE et PME n’ont pas les moyens de créer un poste en interne dédié à la maintenance informatique en entreprise. La plupart se contentent de faire avec les moyens du bord. Or, confier la maintenance informatique à un personnel non qualifié comporte de nombreux risques.

  • Mauvaises protections des données de l’entreprise et des clients.
  • Risques de piratage, d’intrusion, de vol de données.
  • Mauvaise gestion du parc informatique.
  • Mauvaise utilisation des logiciels et du matériel informatiques.
  • Mauvaises configurations.
  • Consommation inutile de ressources.
  • Usages dangereux ou inappropriés.
  • Interruption de l’activité en cas d’incident.
  • ….

Confier la maintenance informatique à des professionnels

La plupart des pannes ou défaillances informatiques ont pour cause les utilisateurs. En effet, les mauvais usages ou le manque de compétences constituent une faille de sécurité majeure pour votre entreprise que les cybercriminels ne manquent pas d’exploiter. Vous ne pouvez plus exiger de vos collaborateurs de gérer eux-mêmes leurs systèmes de sauvegarde, les conflits d’installation, la maintenance des postes. En cas de panne ou de problème, les employés ne disposant pas des compétences suffisantes se trouveront démunis. Le mauvais fonctionnement de l’informatique nuit à la productivité de vos collaborateurs et aux conditions de travail. Vous vous devez de faire appel à des spécialistes de la maintenance informatique en entreprise.

La maintenance informatique : clé de la compétitivité de votre entreprise

Il est grand temps que les décideurs prennent conscience des enjeux de la maintenance informatique en entreprise et qu’un budget lui soit spécifiquement affecté. Si une TPE ou PME ne dispose pas des ressources suffisantes à la création d’un poste en interne, le choix le plus judicieux est de confier la maintenance informatique à un prestataire spécialiste de l’infogérance. Les entreprises peuvent ainsi se consacrer pleinement à leur coeur de métier tout en disposant d’une informatique fiable et performante. Confier la maintenance informatique en entreprise à une société spécialisée est une manière d’améliorer la sécurité et la productivité de votre entreprise tout en maîtrisant les coûts.

La société Nowteam est spécialiste de la maintenance informatique en entreprise pour les TPE et PME. Confiez votre infogérance à des spécialistes afin d’améliorer vos performances et atteindre vos objectifs de développement.

Nouveau call-to-action

Windows 7 en entreprise : attention, danger ! 

Windows 7 en entreprise : attention, danger ! 

Le virus ransomware Wannacry a été particulièrement virulent et s’est répandu très rapidement touchant des centaines de milliers de machines dans le monde entier. Or, Windows 7 représente 98% des infections par Wannacry constatées. Windows 7 constitue t-il alors une faille de sécurité majeure ? Un danger pour la protection des données ? Devez-vous cesser tout usage de Windows 7 en entreprise ?

Microsoft déconseille Windows 7 en entreprise

Selon le directeur marketing de Microsoft, continuer à utiliser Windows 7 en entreprise pourrait s’avérer dangereux. Chris Capossela prévient les utilisateurs. Selon lui, conserver cette version du système d’explotation serait « à leurs risques et périls » (sic). Il enjoint donc les utilisateurs et notamment les professionnels à effectuer la migration vers Windows 10«  Windows 7 est en fin de vie. il ne répond plus aux exigences des utilisateurs de technologies modernes, ainsi qu’aux exigences de sécurité élevées des services informatiques.(…) Windows 7 est basé sur des architectures de sécurité obsolètes (…). Avec Windows 10, nous offrons à nos clients la sécurité et des fonctionnalités maximales. »

Les problèmes logiciels de Windows 7 en entreprise

Le support et les correctifs de Windows 7 sont prévus jusqu’en 2020. Mais peu à peu l’utilisation de Windows 7 en entreprise va confronter les utilisateurs à des problèmes de compatibilité logicielle et de drivers. Les éditeurs sont en effet incités par Microsoft à se consacrer en priorité à Windows 10. « Nous engageons nos partenaires logiciels et matériels à concevoir de nouvelles choses géniales en tirant au maximum parti de Windows 10 mais qui rendent d’emblée les anciens produits vraiment mauvais en comparaison, et c’est sans parler des virus et des problèmes de sécurité. »

La fin de support de Windows 7

L’usage de Windows 7 en entreprise présente t-il un réel danger ou n’est-ce là qu’une nouvelle manoeuvre de Microsoft pour vous inciter à installer Windows 10 ? Microsoft rappelle que la fin du support Windows 7 sera effective dans seulement 3 ans. Il convient donc d’anticiper et d’éviter de garder Windows 7 en entreprise. Microsoft ne souhaite pas voir un scénario semblable à la fin de vie de Windows XP, encore très utilisé par les professionnels malgré l’arrêt du support technique. Utiliser un OS non supporté et obsolète constitue une faille de sécurité majeure et un danger pour votre entreprise.

Windows 7 et le danger des ransomwares

Actuellement, Windows 7 reste le système d’exploitation Microsoft le plus répandu avec 55,6% des parts de marché. Or, depuis janvier 2015, Windows 7 ne reçoit plus de correction fonctionnelle. Windows 7 x64 Edition, très utilisé en entreprise, a été la version la plus touchée par Wannacry. C’est l’exploitation d’une faille de sécurité du système d’exploitation qui a permis au ransomware de se diffuser sur les machines dotées de Windows 7.

Pourquoi se passer de Windows 7 en entreprise

Migrer vers Windows 10 peut vous permettre de réaliser des économies de temps et d’argent tout en garantissant une meilleure sécurité informatique pour votre système d’information. Utiliser Windows 7 en entreprise vous expose à :

  • des problèmes de pilotes et de compatibilité logicielle.
  • l’exploitation de failles de sécurité par les cybercriminels
  • des malwares et spywares
  • des attaques par ransomwares de type Wannacry
  • des lenteurs sur les postes informatiques

Si vous souhaitez anticiper la migration vers Windows 10 afin de réduire l’usage de Windows 7 en entreprise, faites appel à un spécialiste de l’infogérance. Les experts Nowteam vous proposeront les solutions informatiques les plus adaptées à votre entreprise afin d’assurer votre sécurité et d’améliorer les performances de votre système d’information.

Adapter votre infrastructure informatique à votre entreprise. 

Adapter votre infrastructure informatique à votre entreprise. 

L’infrastructure informatique constitue un outil de travail central et déterminant, essentiel au développement et à la compétitivité de votre entreprise. Quelles que soient la taille de votre société et la nature de son activité, l’outil informatique est essentiel au bon fonctionnement de votre structure et au travail de vos équipes. Votre infrastructure informatique doit donc être parfaitement adaptée aux besoins réels de votre entreprise afin de faciliter les échanges et le bon déroulement de vos activités.

Disposer d’une infrastructure informatique cohérente.

La gestion de votre parc informatique est un élément essentiel au bon fonctionnement de votre entreprise. Il convient de réaliser un inventaire complet et exhaustif de tous les éléments de votre infrastructure informatique sur un plan aussi bien matériel que logiciel. Il s’agit alors de s’interroger sur la pertinence de chaque élément et de remettre en cause les pratiques pour pouvoir disposer d’un système d’information homogène et efficace. Les outils obsolètes et les process redondants doivent être réévalués pour mettre en place une infrastructure informatique fiable, au service de votre activité.

L’infrastructure informatique : clé de la sécurité.

Une infrastructure informatique mal gérée peut constituer une véritable menace pour la sécurité de votre entreprise. Votre service informatique doit évaluer les risques réels et réaliser un audit complet de votre système afin de détecter les éventuelles failles qui pourraient être exploitées par des agents malveillants. Utiliser des systèmes d’exploitations obsolètes et non supportés vous expose par exemple aux risques de piratages ou de virus ransomwares. Ce type d’incident peut s’avérer particulièrement coûteux et nuire durablement à l’image de votre entreprise.

Adapter votre infrastructure informatique à vos besoins spécifiques.

Chaque entreprise est unique et nécessite donc une infrastructure informatique spécifique. Un système performant fluidifie les échanges entre vos collaborateurs et répond aux besoins et problématiques de votre entreprise. Par exemple, une société disposant de plusieurs sites éloignés géographiquement doit pouvoir compter sur un système informatique permettant la synchronisation et la centralisation des informations et données essentielles à son fonctionnement. Déterminez les besoins avec un expert en infogérance pour faire évoluer votre structure informatique en lien avec les métamorphoses de votre entreprise.

Prendre en compte la mobilité.

De plus en plus d’entreprises disposent de travailleurs nomades, les commerciaux par exemple, et développent une politique de télétravail. Ces nouvelles pratiques doivent être prises en compte dans la gestion de l’infrastructure informatique. Où sont hébergées vos données ? Sont-elles consultables, modifiables et utilisables à distance ? Votre politique de gestion des accès prend-t-elle en compte les principales exigences de sécurité et de confidentialité des datas ? Une infrastructure informatique performante se doit d’être souple et évolutive pour correspondre aux nouvelles pratiques et aux modifications du monde professionnel.

L’infrastructure informatique au service de la performance.

En tant qu’outil principal de nombreuses entreprises, le système d’information doit être conçu et pensé pour faciliter le travail de vos équipes et leur permettre de consacrer leur temps à leur coeur de métier. Les mauvais usages, les lenteurs, les processus redondants ou peu pertinents sont à exclure autant que faire se peut. Le système informatique est un atout pour la compétitivité de votre entreprise. Des dispositifs informatiques doivent impérativement être mis en place pour limiter le ralentissement ou l’arrêt de votre activité en cas d’incident, de piratage ou de panne. Ces mesures doivent être instaurées de façon préventive afin d’être parfaitement fonctionnelles en cas de problème informatique. Une infrastructure informatique saine est la meilleure façon de limiter les incidents et de garantir la continuité de vos activités en toutes circonstances.

La gestion et l’évolution de votre infrastructure informatique est un point essentiel que vous ne pouvez vous permettre de négliger. Il est préférable de faire appel à des experts informatiques afin d’optimiser votre système d’information et d’envisager ses modifications potentielles ou à venir. Votre prestataire en infogérance Nowteam vous propose d’évaluer votre infrastructure informatique et de vous proposer les meilleures solutions pour booster l’activité de votre entreprise grâce à un système informatique fiable, sûr et performant.