Le RTO (pour Recovery Time Objectives) également appelé DMIA (Durée Maximale d’Interruption Admissible) ou MTD (Maximum Tolerable Period of Disfunction) désigne la durée maximale d’interruption de l’activité de votre système informatique d’entreprise en cas de panne ou d’incident. Le RTO est un objectif de délais d’intervention qui doit être défini avec votre équipe informatique en consultation avec votre prestataire en infogérance. Il s’agit de réduire cette durée autant que faire se peut pour limiter les conséquences d’un incident sur l’activité de votre entreprise. Pour cela, il convient de mettre en oeuvre les systèmes adaptés pour garantir la disponibilité de votre SI, même en cas de panne ou de piratage.

Comment se calcule le RTO ?

Le RTO se calcule par la somme de durées suivantes :

  • La durée de détection de l’incident, de la panne ou de l’intrusion.
  • La durée de prise de décision pour lancer les procédures de secours.
  • La durée de mise en oeuvre des procédures de secours (intervention du technicien, résolution de l’incident, restauration des données informatiques…)
  • Le temps nécessaire au contrôle et à la relance du système informatique.

Le RTO désigne donc toute la durée d’interruption admissible en secondes, minutes, heures ou jousr, du fonctionnement normal du système informatique, poste de travail, réseau, logiciel… Cette durée débute à la détection du problème jusqu’à sa résolution totale. Il s’agit donc d’une donnée prédictive. Si cette durée est dépassée avant le retour à la normale, cela signifie que l’incident aura des conséquences financières sur votre entreprise.

Définir le RTO

Le RTO est un élément important à prendre en compte dans la mise en oeuvre de procédures de maintenance préventive. Il s’agit d’anticiper les différents types d’incidents informatiques possibles et de déterminer au bout de combien de temps l’interruption de votre système informatique serait problématique pour votre activité. Il s’agit ensuite de prévoir différents systèmes de sécurité et des processus d’intervention précis afin de maintenir les interruptions d’activité éventuelles en dessous de la durée définie par le RTO. Pour déterminer ce chiffre, nous vous conseillons de faire appel à une entreprise spécialiste de l’infogérance.

Comment limiter le RTO ?

Quelles mesures préventives vous permettent de réduire la durée maximale d’interruption de votre système informatique afin de limiter les conséquences d’un incident ?

  • Disposer de sauvegardes à jour et externalisées
  • Mettre en place un PRA (Plan de Reprise d’Activité)
  • Définir des processus à appliquer en cas de problème
  • Pouvoir compter sur l’intervention rapide d’un technicien, sur place, par prise en main à distance du poste de travail ou via Helpdesk
  • Mettre en oeuvre une politique de gestion du risque informatique afin d’anticiper les incidents
  • Former vos collaborateurs à l’identification des problèmes informatiques et aux procédures de signalement à l’équipe en charge de la maintenance informatique

RTO et résilience informatique

La bonne santé de votre infrastructure informatique est un élément clé pour la croissance de votre entreprise et la productivité de vos collaborateurs. La résilience informatique consiste à mettre en place des systèmes adaptés pour limiter la durée d’interruption d’activité en assurant une restauration rapide des données et des systèmes. La résilience permet à votre infrastructure de continuer de fonctionner en cas d’incident grâce à des mesures de secours. Le RTO est un élément important de votre stratégie de sécurité informatique et fait partie intégrante de la notion de résilience. Définir une durée maximale d’interruption implique la mise en oeuvre de solutions efficaces et rapides. Votre entreprise doit être en mesure de faire face rapidement à n’importe quel problème informatique et de garantir la disponibilité de son système d’information.

75% des entreprises interrogées ne connaissent pas le coût réel des interruptions d’activités dues aux incidents informatiques. Le RTO constitue une donnée essentielle dans l’élaboration de vos méthodes de protection. Définir le RTO permet de connaître précisément l’impact des dysfonctionnements de votre SI sur l’activité de votre entreprise. Les experts Nowteam vous aident à anticiper les incidents et à mettre en oeuvre les meilleurs systèmes de reprise d’activité pour favoriser la compétitivité de votre entreprise en toute circonstance. Votre prestataire d’infogérance est votre partenaire dans la protection de votre système informatique et la sécurité des données, conformément aux normes en vigueur.