Les meilleurs solutions cloud pour les PME

Les meilleurs solutions cloud pour les PME

Pour les PME, l’investissement dans un espace de stockage sur site peut s’avérer coûteux. L’installation, la maintenance, l’entretien régulier, tout ceci fait augmenter la note. Pour contourner cette dépense importante, le cloud est une solution tout indiquée. En bénéficiant d’un espace de stockage distant, les PME maîtrisent plus facilement leur budget. Au-delà de l’aspect financier, les entreprises gagnent en mobilité et en productivité avec le cloud. Les espaces de stockage virtuels sont accessibles depuis n’importe quel appareil bénéficiant d’une connexion internet. Découvrez dans cet article 3 solutions cloud qui répondent aux besoins des PME. 

Google Drive : le stockage en ligne intégré à Google Workspace 

Cette plateforme est l’une des plus populaires dans le domaine des espaces de stockage cloud. Accessible gratuitement dans sa version limitée, les forfaits business présentent eux de meilleurs avantages pour les PME. En effet, en souscrivant à un forfait Google Workspace, chaque utilisateur bénéficie d’une adresse e-mail professionnelle et sécurisée ainsi qu’un espace de stockage allant de 2 à 5 To. Cette capacité est illimitée dans l’offre Entreprise. Cette solution cloud s’intègre parfaitement aux autres services proposés par Google : Sheets, Docs, Calendar, etc. Les fonctionnalités offertes par Google permettent de créer un espace de travail collaboratif et fonctionnel pour les employés des PME. Le géant américain a mis en place une infrastructure sécurisée. Surveillance des connexions suspectes, authentification en deux étapes, gestion des accès, tout est fait pour que les fichiers soient stockés en lieu sûr.  

DropBox Business : la création d’un espace de travail intelligent 

Fondé en 2008 aux États-Unis, et utilisé par de nombreux particuliers pour stocker leurs fichiers en ligne, DropBox propose également une version destinée aux entreprises. Cette solution propose une multitude de fonctionnalités essentielles aux PME comme : 

  • des forfaits de stockage évolutif ; 
  • l’intégration d’applications tierces comme Slack ou Zoom ; 
  • le transfert de fichiers facilité ; 
  • la possibilité de restaurer d’anciennes versions des fichiers ; 
  • une infrastructure sécurisée. 

 

DropBox met en avant sa capacité à proposer un espace de travail collaboratif qui correspondent aux besoins des PME : agile et accessible à distance. Deux forfaits sont présentés : une offre standard et une offre avancée. Les organismes à but non lucratif ainsi que les établissements d’enseignement peuvent bénéficier de réductions sur les offres proposées. Des solutions personnalisées sont également disponibles sur demande. 

OneDrive Entreprise : la solution cloud de Microsoft 

OneDrive est le service de stockage en ligne de Microsoft. Celle-ci s’intègre parfaitement aux autres logiciels de la firme américaine. Avec une capacité de 1 To par utilisateur, il est possible d’entreposer sur des serveurs distants de nombreux fichiers. Ceux-ci restent accessibles depuis n’importe quel support connecté à internet, ce qui permet une meilleure mobilité des équipes. Cette solution est idéale pour les PME déjà familières de l’environnement et des outils proposés par Microsoft : Word, Excel, Teams, etc. Cela permet un espace de travail homogène où tous les employés peuvent travailler ensemble en temps réel. Concernant la sécurité des données, celles-ci sont chiffrées lorsqu’elles sont au repos et en transit. OneDrive propose diverses options pour personnaliser les autorisations d’accès aux fichiers et le partage. Différentes offres sont disponibles pour correspondre aux besoins réels des PME.  

 Le cloud offre de nombreux avantages aux entreprises : mobilité, sécurité, capacité de stockage, travail collaboratif, etc. Tous ces éléments sont essentiels pour les PME qui souhaitent gagner en productivité. Choisir une solution cloud pour stocker ses données, c’est s’affranchir des contraintes techniques, souvent lourdes pour les PME et se consacrer entièrement à son métier. 

Cloud computing : qu’est-ce que le SaaS ?

Cloud computing : qu’est-ce que le SaaS ?

Le SaaS est un type de cloud computing qui permet aux entreprises d’accéder à des logiciels directement via internet, sans les installer sur leurs ordinateurs ou serveurs. Très populaires et répandus dans la vie courante, vous utilisez peut-être déjà des logiciels en mode SaaS sans forcément le savoir. Découvrez dans cet article comment fonctionne le SaaS et quels avantages il peut apporter aux entreprises, notamment aux PME. 

 

Qu’est-ce que le SaaS ? 

SaaS est l’acronyme de Software as a Service, ou bien Logiciel en tant que Service en français. C’est un type de cloud computing, à l’instar de l’IaaS (Infrastructure as a Service) ou le PaaS (Platform as a Service). Le SaaS désigne les logiciels distribués et hébergés par un fournisseur, rendus accessibles grâce à internet. L’objectif du SaaS est de fournir des applications prêtes à l’emploi, qui s’exécutent par le biais de l’infrastructure du fournisseur cloud. Pour accéder à ces services, il n’est pas nécessaire d’installer un logiciel sur son ordinateur, une simple connexion à internet suffit. Le prestataire de services se charge également des mises à jour et de la maintenance de l’infrastructure sous-jacente. La cible du SaaS, ce sont les utilisateurs finaux.

 

Le mode SaaS se retrouve dans de nombreux domaines comme : 

  • la bureautique (Office 365, Google G Suite) ;
  • la collaboration et la communication interne (Slack, Trello, Teams) ;
  • le stockage de données (DropBox, OneDrive, Google Drive, Sharepoint) ;
  • la gestion de la relation client (Salesforces) ;
  • la vidéoconférence (Zoom, Teams).

Comment fonctionne le Saas ?

En optant pour une solution SaaS, l’entreprise utilise un logiciel hébergé chez un prestataire. L’entreprise n’a pas besoin d’acquérir les logiciels ou les serveurs pour les héberger. C’est ici qu’intervient le cloud. Le fournisseur permet au client l’accès à une copie du logiciel en ligne grâce à internet. Le code source et les nouveautés de l’application sont les mêmes pour tous les clients. En revanche, selon le niveau de service, les données sont propres à chaque client et peuvent être stockées de trois manières :
– Dans le cloud
– Sur un serveur
– Sur les deux

Le choix du stockage de vos données doit être bien réfléchi autour des questions de sécurité et de récupération de vos datas en cas d’incidents.

Surtout ces logiciels SaaS peuvent être intégrés grâce aux  API et chaque client peut en personnaliser in fine son usage en fonction des ses besoins. L’entreprise peut donc développer ces propres outils logiciels et les intégrer à la solution SaaS.

Quels sont les avantages du SaaS en entreprise ?

Réaliser des économies

Grâce aux logiciels SaaS, les entreprises n’ont plus à installer des logiciels sur leurs ordinateurs ou sur leurs serveurs. Cela représente d’importantes économies financières : matériel, maintenance, etc. Les fournisseurs de services SaaS proposent différentes formules, qui s’adaptent aux besoins des entreprises, contre un abonnement. Celui-ci se paye généralement au mois ou à l’année. C’est un avantage non négligeable pour les PME qui souhaiteraient éviter un investissement de départ trop important dans une infrastructure informatique. Le système d’abonnement permet d’échelonner les paiements, de mieux organiser son budget et d’avoir une meilleure visibilité sur ses dépenses. Les abonnements étant sans engagement, il est possible de les résilier à tout moment. 

Gagner en flexibilité et en productivité

L’un des points forts du modèle SaaS, c’est son accessibilité. De n’importe où, avec un ordinateur, une connexion internet et un navigateur web, il est possible d’accéder aux logiciels. La plupart des applications sont également disponibles sur mobile. Cela permet aux entreprises de gagner en mobilité, notamment en cas de télétravail ou de déplacements professionnels. Adopter un logiciel en SaaS, c’est gagner en harmonie, car tous les employés utilisent les mêmes services. Les données et informations sont stockées sur une seule et unique plateforme, accessible par toutes les personnes concernées. Le travail collaboratif est alors facilité. En utilisant un logiciel en mode SaaS, chaque employé peut interagir en temps réel et échanger avec ses collaborateurs, même s’ils ne se trouvent pas au même endroit.

Les logiciels en mode SaaS sont en général, la porte d’entrée des PME vers le cloud et la digitalisation en général. Facile d’accès, ils plaisent beaucoup en raison de leur adaptabilité. En fonction de ses besoins, chaque PME peut trouver une formule qui lui correspond. Le SaaS offre également aux entreprises un haut niveau de sécurité pour la protection de leurs données.

 

Accessibilité et protection des données

Faire confiance à un prestataire SaaS c’est profiter d’équipes d’experts. Vos données sont leur principale préoccupation, car c’est sur cela que repose leur service. La sécurité de vos données est donc à la charge du fournisseur. Néanmoins, face à un enjeux vital pour votre entreprise, nous vous conseillons de renforcer au maximum la sécurité du cloud et de vos données.
Cette sécurité est aussi la garantie nécessaire pour vous offrir une accessibilité continue 24/7. Le cloud permet aussi une accessibilité totale et en continu aux données. Depuis n’importe quel appareil et lieu, vous pouvez grâce à internet, accéder à vos données. Les logiciels SaaS sont inévitables aujourd’hui pour les PME. C’est la garantie de l’accès au télétravail et du maintien de la productivité des équipes, même à distance grâce à une utilisation nomade des services et documents.

teletravail et securite

Le cloud est-il en sécurité ?

Le cloud est-il en sécurité ?

Le cloud est aujourd’hui largement utilisé par les entreprises. Que ce soit pour la messagerie, ou la gestion de la relation client, de nombreuses données confidentielles sont stockées en ligne. Les fournisseurs de services cloud sont conscients que la sécurité est un élément primordial pour leurs clients. Mais il arrive que des entreprises soient victimes de vol ou de perte de données. Le cloud est-il si bien sécurisé ? C’est un espace relativement sûr, mais malheureusement, il n’est pas infaillible. Découvrez les risques liés à l’utilisation du cloud, la responsabilités partagée et les bonnes pratiques à mettre en place pour augmenter sa sécurité.

Sécurité : l’utilisation du cloud n’est pas sans risque

 

Vol de données

Les cybercriminels utilisent des techniques redoutables pour parvenir à leurs fins. Les comptes des cadres sont en général les plus visés, mais aussi les personnes traitant des données importantes ou les services financiers. Un vol de données peut se solder par la fuite d’informations confidentielles ou bien par la suppression complète des ressources. Il convient donc de renforcer la gestion des identités, des accès et les mesures de sécurité des comptes de l’entreprise.

 

Perte de données

Les fournisseurs de services cloud redoublent de sécurité pour que les données soient bien gardées, mais le risque zéro n’existe pas. Cela peut arriver suite à une action malveillante de la part d’un pirate ou d’un utilisateur, mais aussi de façon accidentelle. S’il n’y a pas de système de sauvegarde ou de récupération des données, une erreur humaine peut faire disparaître des données en un instant.

 

Menaces internes

Dans son livre La Cybersécurité au-delà de la technologie, Philippe Trouchaud, associé au sein du cabinet PwC, estime que 35 % des incidents sont causés par des collaborateurs internes. La plupart du temps sans intention de nuire, de tels accidents peuvent entraîner le partage de données sensibles. Une entreprise n’est d’ailleurs jamais à l’abri d’un vol de données par un employé sur le point de quitter la société. L’appropriation de données qui se trouvent dans le cloud est en effet plus difficile à détecter que le vol de documents physiques.

 

Quelles mesures adopter pour améliorer la sécurité du cloud ?

Les fournisseurs de services cloud comme Microsoft 365 proposent des solutions de sécurité renforcées. Mais les menaces ne sont pas toujours extérieures. La responsabilité est partagée, à la fois entre le service cloud, mais aussi l’entreprise. Pour protéger ses données, des mesures supplémentaires peuvent être mises en place.

  • Adopter la double authentification : cette méthode de sécurité permet l’accès à un service en ligne seulement après que l’utilisateur ait présenté deux preuves de son identité. La méthode la plus couramment fréquentée repose sur l’utilisation d’un mot de passe et d’une clé d’authentification unique (envoyée par SMS par exemple).
  • Sauvegarder ses données : le faire régulièrement permet de ne pas se retrouver totalement démuni en cas d’accident. L’utilisation de serveurs en interne permet d’augmenter la protection de ses données. 
  • Crypter ses informations : à l’aide d’algorithmes complexes, les informations sont chiffrées, et par conséquent illisibles si l’on ne possède pas la clé de cryptage confidentielle.
  • Ne pas se fier aux applications tierces : c’est ce que l’on appelle le Shadow IT. Cela consiste à détourner l’équipe informatique pour télécharger des logiciels ou accéder à des applications en ligne. Certains peuvent être malveillants et entraîner des conséquences néfastes si des fichiers tombent entre de mauvaises mains.

 

Vous l’aurez compris, la sécurité mise en place par les fournisseurs de services cloud n’est pas toujours suffisante. Les serveurs gérés par ces sociétés sont très bien gardés, mais personne n’est à l’abri d’un accident. Pour bénéficier d’un cloud le plus sûr possible, il convient donc de mettre en place quelques bonnes pratiques. Il faut également renforcer les méthodes de protection et de former ses employés à l’hygiène de sécurité. Surtout, il ne faut pas croire que la sécurité du cloud est la seule responsabilité du fournisseur. 

 

Nouveau call-to-action

 

La double responsabilité de la sécurité du cloud : fournisseur et client.

Un sujet important quand il s’agit de la sécurité du cloud, est la responsabilité en cas de problème.
Les principaux fournisseurs de solutions cloud tels que Microsoft ou Amazon proposent tous une responsabilité partagée de la sécurité. Dans ce modèle de responsabilité, le fournisseur est le garant de l’infrastructure qu’il met à la disposition du client. Cela comprend le stockage, le calcul ou encore le réseau. Le client prend sous sa responsabilité la sécurité de tout ce qui est hors des compétences du fournisseur. Cela comprend le système d’exploitation des invités, des utilisateurs, des applications et des données


Votre responsabilité dans la sécurité de votre Cloud

La responsabilité de votre entreprise pour sécuriser le cloud et les moyens à déployer pour y parvenir dépendront du type de service utilisé :

  • SaaS : modèle le moins contraignant en principe. Ici vos équipes doivent seulement gérer l’accès au système et le niveau d’autorisation. 
  • PaaS : Ce modèle demande plus de gestions en y incorporant les populations d’utilisateurs et de développeurs. 
  • IaaS : Avec l’Infrastructure en service, votre responsabilité de sécurisation s’étend au réseau et à l’infrastructure. Dans ce cas précis, une mauvaise configuration des serveurs est de votre responsabilité et non celle du fournisseur.

 

Évidemment plus le niveau se complexifie plus il est profitable de faire appel à un expert extérieur pour déléguer cette gestion. L’infogérance est le service qui vous permet de remettre à un expert cette responsabilité de la sécurité de votre cloud. 

La sécurité du cloud est donc en principe très élevée. Il reste important de toujours contrôler cette sécurisation et d’être conscient du niveau de responsabilité qui est le vôtre. Pour éviter le vol ou la perte de données, il sera indispensable de bien choisir votre fournisseur. Vous devez aussi avoir les compétences en internes en fonction du niveau de sécurité et de gestion nécessaire pour le faire. Un expert externe peut prendre en charge la gestion de cette responsabilité. Il vous offre plus de garanties sur la sécurité de votre cloud. Notre offre NowServ365 est dédiée à la gestion de la solution cloud Microsoft Office 365

 

teletravail et securite

Serveur Local ou Datacenter (IaaS) : le match !

Serveur Local ou Datacenter (IaaS) : le match !

Pour vos serveurs informatiques, avez-vous choisi le cloud ou le local ? Ces deux solutions ont chacune leurs avantages. Afin de choisir celle qui vous correspond le mieux, il convient de faire le point sur vos besoins et ceux de votre entreprise. Nous vous proposons aujourd’hui un comparatif entre ces deux solutions. Serveur local ou datacenter (IaaS), que choisir ?

Le serveur local : la solution traditionnelle

Pendant longtemps, le serveur local a été l’unique option possible pour les entreprises. Nombre d’entre elles utilisent encore cette solution. Elle offre traditionnellement un sentiment de sécurité, surtout quand on possède les ressources humaines en interne pour gérer et entretenir les serveurs. De plus, posséder un serveur local permet de ne pas dépendre d’internet. Si le réseau est mauvais ou que des coupures surviennent, internet n’est pas nécessaire au bon fonctionnement des serveurs, le travail peut continuer sans accrocs. Alors oui, le serveur local c’est une option viable, ancrée dans les traditions, testée et utilisée depuis des années. Mais avoir ses serveurs en interne comporte aussi quelques inconvénients.

  • Importance des ressources financières : il faut être capable d’investir dans tout le matériel nécessaire, et le coût en énergie pour maintenir les serveurs à flot est aussi à prendre en compte. 
  • Conséquences en cas de panne : un serveur qui crash, c’est une perte de données conséquente ainsi que des pertes financières. 
  • Ressources humaines non négligeables : pour s’occuper de ces machines, il faut du personnel qualifié, qu’il faut pouvoir relayer en cas de congés ou de maladie.
  • Entretien régulier : la durée de vie d’un serveur est estimée à 5 ans. Il est donc nécessaire de les changer régulièrement.

 

Si l’on souhaite investir dans un serveur local, il faut donc être capable d’assurer son bon fonctionnement continuel, aussi bien financièrement, techniquement et humainement.

Nouveau call-to-action

 

L’IaaS : digitaliser pour mieux gérer

L’IaaS (Infrastructure as a Service) permet d’externaliser ses serveurs dans des datacenters, externes à l’entreprise. Choisir une solution cloud pour son serveur, c’est une étape de plus vers la transformation digitale. Bien que ce soit un système très avantageux, il possède tout de même quelques inconvénients, notamment concernant l’accessibilité. Recourir au cloud nécessite d’être connecté à internet. Il faut donc veiller à avoir une connexion satisfaisante pour pouvoir accéder aux serveurs. Il est même recommandé d’avoir deux fournisseurs d’accès à internet au cas où l’un d’eux tomberait en panne. Le cloud n’est pourtant pas en reste côté avantages !

  • Coûts réduits et maîtrisés : moins coûteux que l’installation de serveurs en interne, l’IaaS permet de définir ses dépenses, sans aucune mauvaise surprise. Le budget est ajustable en fonction des besoins et des usages et comprend la maintenance des serveurs.
  • Concentration des ressources humaines : opter pour le cloud, c’est pouvoir se concentrer au maximum sur son métier. L’intégralité des équipes est mobilisée pour développer l’activité de l’entreprise. 
  • Sécurisation des données : le prestataire assure une surveillance continue des serveurs et réalise des sauvegardes quotidiennes. Il apporte de très hautes garanties en matière de sécurité.
  • Flexibilité et mobilité : si vous pratiquez le télétravail au sein de votre entreprise, une solution cloud est d’autant plus pratique, car les serveurs sont accessibles à distance par tous les employés.

 

Finalement, pour choisir la solution qui vous correspond le mieux, il faut définir précisément vos ressources, mais aussi vos attentes. La plupart des entreprises optent aujourd’hui pour des solutions hybrides. Elles peuvent par exemple stocker leurs données dans des serveurs locaux, mais avoir recours au cloud pour les outils de gestion ou de communication. Et si vous avez été convaincu par l’IaaS, une migration est tout à fait possible depuis vos serveurs locaux.

 

Microsoft Azure, la solution IaaS pour l’entreprise.

 

Le service IaaS de Microsoft s’adapte à toutes les entreprises quelle que soit leur taille. De la TPE à l’ETI, sa facturation à la carte satisfait tous les besoins.
Mieux encore, cette solution de cloud hybride à haute disponibilité permet aux sociétés de sélectionner si elles vont opérer de manière autonome ou si elles s’en remettent à un cloud public. Quel que soit le choix, la disponibilité des technologies accessibles répondra à tous les besoins, et sans prendre en charge l’entretien de l’infrastructure utilisée.
Enfin, Microsoft Azure est surtout le garant de la sécurité de vos données, mais aussi de leur sauvegarde et de leur récupération en cas de problème. 

 

En conclusion, Microsoft Azure s’adapte à l’évolution de l’entreprise et de ses besoins. En embarquant tout le meilleur de Microsoft, Azure devient un atout pour votre productivité et votre sécurité informatique. Enfin, cette solution IaaS est un vrai gain de temps, d’efforts et d’argents pour laisser vos équipes se concentrer sur ce qui est le plus important. 

 

Le cloud est un passage obligatoire pour les PME 

Le cloud est un passage obligatoire pour les PME 

 

Faire perdurer son entreprise c’est aussi faire évoluer vos process et les technologies que vous utilisez. Le cloud est un passage obligatoire pour favoriser le travail de vos collaborateurs. Vos concurrents sautent le pas, vous ne pouvez pas perdre cette course ! Le cloud est la prolongation logique de votre organisation technologique au service des compétences humaines de votre entreprise. Explications.

 

Le cloud garanti une continuité 

Votre entreprise doit se doter des technologies nécessaires pour continuer à être compétitiveC’est une garantie pour maintenir l’équilibre en apportant des outils d’efficience à vos équipes
Le monde professionnel évolue très vite, le travail collaboratif et le partage d’information sont au cœur des process. Le cloud est donc la concrétisation technique de cettnouvelle organisation du travail en entreprise. Il réunit un certain nombre de caractéristiques qui offrent de nombreux avantages

 

Maitrise du budget et réduction des coûts 

Le cloud est un service par abonnement et qui n’est facturé qu’en fonction des ressources et services utilisés. Voune payez plus des logiciels onéreux et aux fonctionnalités nombreuses et sous exploitées par rapport à vos besoins réels.  Votre trésorerie est simplifiée et vous ne vous souciez plus des renouvellements techniques et de serveurs, tout est compris dans l’offre. Les avantages financiers sont nombreux :
 

  • Un investissement initial faible 
  • L’abonnement mensuel vous permet d’avoir la parfaite maîtrise de votre budget 
  • Investissement égal aux besoins réels
  • Une facturation égale à la consommation réelle de votre utilisation fonctionnelle
  • Des économies de frais sur le matériel informatique
  • Une maintenance et des mises à jour incluses

 

Un travail collaboratif agile et un accès total à l’information 

Le cloud est au cœur du travail collaboratif grâce au partage et l’accessibilité des données en temps réel. Vos collaborateurs bénéficient de tous les avantages d’une mobilité absolue depuis un simple navigateur web sur tous les supports : 

  • Accès à vos outils depuis n’importe quel terminal : ordinateur, mobile, tablette…
  • Travaille possible depuis n’importe quel endroit de la planète
  • Dépendance à aucun système d’exploitation
  • Données entièrement centralisées
  • Disponibles 24 h sur 24 et 7 j sur 7

Les solutions cloud s’adaptent aux évolutions du monde professionnel. Il représente un véritable avantage concurrentiel. Votre organisation est plus réactive et plus performante. Surtout, ces solutions dégagent du temps pour ce qui compte. Vous vous concentrez sur votre cœur de métier avec un IT qui vous suit !  

 

Faire confiance à un prestataire pour le passage au cloud 

L’important est de comprendre les avantages que le cloud vous offre. Un prestataire pourra vous guider et mettre en place la solution adéquate à vos objectifs. Il assure la mise en place, le suivi et la sécurité de la solution. 
L’offre NowServe365 réunit toutes les solutions cloud de MicrosoftCette offre pour les entreprises est un service d’abonnement qui permet d’avoir accès aux applications et aux services de productivité Office, mais également à des outils de conférences web, d’hébergement de courrier et de stockage en ligne. 

Elle intègre donc l’ensemble des outils collaboratifs de la suite Microsoft Office 365 associés à des services d’hébergement, de sauvegarde, de sécurité et d’infogérance pour vous décharger de toute gestion. 

 

 

 

 

Nouveau call-to-action