Serveur Local ou Datacenter (IaaS) : le match !

Serveur Local ou Datacenter (IaaS) : le match !

Pour vos serveurs informatiques, avez-vous choisi le cloud ou le local ? Ces deux solutions ont chacune leurs avantages. Afin de choisir celle qui vous correspond le mieux, il convient de faire le point sur vos besoins et ceux de votre entreprise. Nous vous proposons aujourd’hui un comparatif entre ces deux solutions. Serveur local ou datacenter (IaaS), que choisir ?

Le serveur local : la solution traditionnelle

Pendant longtemps, le serveur local a été l’unique option possible pour les entreprises. Nombre d’entre elles utilisent encore cette solution. Elle offre traditionnellement un sentiment de sécurité, surtout quand on possède les ressources humaines en interne pour gérer et entretenir les serveurs. De plus, posséder un serveur local permet de ne pas dépendre d’internet. Si le réseau est mauvais ou que des coupures surviennent, internet n’est pas nécessaire au bon fonctionnement des serveurs, le travail peut continuer sans accrocs. Alors oui, le serveur local c’est une option viable, ancrée dans les traditions, testée et utilisée depuis des années. Mais avoir ses serveurs en interne comporte aussi quelques inconvénients.

  • Importance des ressources financières : il faut être capable d’investir dans tout le matériel nécessaire, et le coût en énergie pour maintenir les serveurs à flot est aussi à prendre en compte. 
  • Conséquences en cas de panne : un serveur qui crash, c’est une perte de données conséquente ainsi que des pertes financières. 
  • Ressources humaines non négligeables : pour s’occuper de ces machines, il faut du personnel qualifié, qu’il faut pouvoir relayer en cas de congés ou de maladie.
  • Entretien régulier : la durée de vie d’un serveur est estimée à 5 ans. Il est donc nécessaire de les changer régulièrement.

 

Si l’on souhaite investir dans un serveur local, il faut donc être capable d’assurer son bon fonctionnement continuel, aussi bien financièrement, techniquement et humainement.

Nouveau call-to-action

 

L’IaaS : digitaliser pour mieux gérer

L’IaaS (Infrastructure as a Service) permet d’externaliser ses serveurs dans des datacenters, externes à l’entreprise. Choisir une solution cloud pour son serveur, c’est une étape de plus vers la transformation digitale. Bien que ce soit un système très avantageux, il possède tout de même quelques inconvénients, notamment concernant l’accessibilité. Recourir au cloud nécessite d’être connecté à internet. Il faut donc veiller à avoir une connexion satisfaisante pour pouvoir accéder aux serveurs. Il est même recommandé d’avoir deux fournisseurs d’accès à internet au cas où l’un d’eux tomberait en panne. Le cloud n’est pourtant pas en reste côté avantages !

  • Coûts réduits et maîtrisés : moins coûteux que l’installation de serveurs en interne, l’IaaS permet de définir ses dépenses, sans aucune mauvaise surprise. Le budget est ajustable en fonction des besoins et des usages et comprend la maintenance des serveurs.
  • Concentration des ressources humaines : opter pour le cloud, c’est pouvoir se concentrer au maximum sur son métier. L’intégralité des équipes est mobilisée pour développer l’activité de l’entreprise. 
  • Sécurisation des données : le prestataire assure une surveillance continue des serveurs et réalise des sauvegardes quotidiennes. Il apporte de très hautes garanties en matière de sécurité.
  • Flexibilité et mobilité : si vous pratiquez le télétravail au sein de votre entreprise, une solution cloud est d’autant plus pratique, car les serveurs sont accessibles à distance par tous les employés.

 

Finalement, pour choisir la solution qui vous correspond le mieux, il faut définir précisément vos ressources, mais aussi vos attentes. La plupart des entreprises optent aujourd’hui pour des solutions hybrides. Elles peuvent par exemple stocker leurs données dans des serveurs locaux, mais avoir recours au cloud pour les outils de gestion ou de communication. Et si vous avez été convaincu par l’IaaS, une migration est tout à fait possible depuis vos serveurs locaux.

 

Microsoft Azure, la solution IaaS pour l’entreprise.

 

Le service IaaS de Microsoft s’adapte à toutes les entreprises quelle que soit leur taille. De la TPE à l’ETI, sa facturation à la carte satisfait tous les besoins.
Mieux encore, cette solution de cloud hybride à haute disponibilité permet aux sociétés de sélectionner si elles vont opérer de manière autonome ou si elles s’en remettent à un cloud public. Quel que soit le choix, la disponibilité des technologies accessibles répondra à tous les besoins, et sans prendre en charge l’entretien de l’infrastructure utilisée.
Enfin, Microsoft Azure est surtout le garant de la sécurité de vos données, mais aussi de leur sauvegarde et de leur récupération en cas de problème. 

 

En conclusion, Microsoft Azure s’adapte à l’évolution de l’entreprise et de ses besoins. En embarquant tout le meilleur de Microsoft, Azure devient un atout pour votre productivité et votre sécurité informatique. Enfin, cette solution IaaS est un vrai gain de temps, d’efforts et d’argents pour laisser vos équipes se concentrer sur ce qui est le plus important. 

 

Les avantages d’un serveur virtuel d’entreprise. 

Les avantages d’un serveur virtuel d’entreprise. 

Le stockage, la gestion et la protection des données d’entreprise exigent un grand nombre de ressources matérielles et financières. Il s’agit pourtant d’un point crucial pour la compétitivité et la sécurité des entreprises. Un serveur sert à centraliser les données d’entreprises afin de faciliter leur gestion, leur sauvegarde et les échanges entre collaborateurs. En quoi choisir un serveur virtuel d’entreprise constitue-t-il un avantage pour votre compétitivité ?

Qu’est-ce qu’un serveur virtuel d’entreprise ?

La plupart des serveurs physiques utilisent moins de 15% de leurs capacités. La virtualisation consiste à créer une version logicielle d’une entité physique, comme un serveur par exemple. Un serveur virtuel d’entreprise permet de s’affranchir des contraintes d’un serveur physique (sécurité, évolutions matérielles, pannes, maintenance…). Un serveur virtuel est un serveur dédié hébergé au sein d’une infrastructure mutualisée. Plusieurs serveurs sont donc présents au sein d’un seul serveur physique. Chaque serveur fonctionne avec son propre système d’exploitation de façon indépendante et simultanée. Cette solution permet d’exploiter pleinement les capacités d’un serveur physique tout en diminuant les pertes énergétiques.

Les atouts du serveur virtuel d’entreprise.

Un serveur virtuel d’entreprise permet d’optimiser le budget consacré à l’informatique tout en améliorant l’infrastructure de votre entreprise en termes de performances, de disponibilité et de sécurité.

  • Simplification de l’architecture du système informatique.
  • Réduction des coûts matériels.
  • Meilleure gestion des serveurs grâce à l’infogérance (surveillance, support, conseil).
  • Monitoring.
  • Sécurité du système informatique.
  • Souplesse. Le serveur virtuel s’adapte plus volontiers aux évolutions et aux besoins de votre entreprise.
  • Données plus faciles à copier ou transférer (pour des sauvegardes ou un PRA par exemple).
  • Taux de disponibilité plus important.

Le serveur virtuel d’entreprise VMware.

VMware est une application serveur qui permet de créer et d’utiliser plusieurs machines virtuelles. L’avantage de cette solution est la console distante. On peut ainsi prendre le contrôle de l’ensemble des machines virtuelles depuis une machine distante, ce qui constitue un avantage indéniable dans le cadre d’un contrat d’infogérance. Le serveur virtuel d’entreprise VMware permet de virtualiser l’infrastructure informatique de votre entreprise. Il s’agit d’améliorer les performances de votre système tout en réduisant l’investissement matériel. Autre avantage, la solution de serveur virtuel VMware permet d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation. Le serveur virtuel VMware améliore la flexibilité et l’évolutivité de la structure informatique de votre entreprise.

Les étapes lors de la mise en place d’un serveur virtuel d’entreprise.

  • Réaliser un audit complet du système d’information. Cela évite les incompatibilités, les messages d’erreur et les problèmes de performances.
  • Penser l’espace de stockage et les performances nécessaires.
  • Mettre en place un PRA (Plan de Reprise d’Activité) qui permet une restauration rapide des sauvegardes de données en cas d’incident.

Nowteam vous accompagne dans la mise en place de votre serveur virtuel en entreprise.

Votre prestataire d’infogérance Nowteam peut vous aider à optimiser votre infrastructure informatique pour la faire correspondre à vos besoins réels. Les experts Nowteam vous proposent un audit complet de votre système d’information avant de vous proposer les améliorations les plus pertinentes. Si besoin est, votre prestataire vous épaule dans la mise en place d’une infrastructure virtualisée avec les technologies VMware ainsi que l’administration de votre serveur virtuel d’entreprise : monitoring, gestion, visites planifiées, surveillance des serveurs, sécurisation des données et mise en place d’un PRA.

Consultez les offres Nowteam pour la mise en place d’un serveur virtualisé d’entreprise afin d’améliorer les performances de votre système d’information tout en réduisant les coûts de gestion.