Lorsque plusieurs postes de travail sont reliés en réseau au sein du même parc informatique, on utilise généralement un switch, ou commutateur réseau qui reçoit et répartit les différentes informations sur le réseau informatique d’entreprise. Cela permet d’améliorer les performances du réseau en consommant moins de bande passante. De plus, le switch contribue à la protection des données informatiques et régulant l’accès aux informations échangées. 

Qu’est-ce qu’un switch, ou commutateur réseau ?

En informatique, un switch est un boîtier doté de quatre à plusieurs centaines de ports Ethernet, et qui sert à relier en réseau différents éléments du système informatique. Il permet notamment de créer différents circuits au sein d’un même réseau, de recevoir des informations et d’envoyer des données vers un destinataire précis en les transportant via le port adéquat. Le switch présente plusieurs avantages dans la gestion de votre parc informatique. Il contribue à la sécurité du réseau et à la protection des données échangées via le réseau. D’autre part, il permet de connecter davantage de postes de travail sur le  même réseau Ethernet. Le switch permet avant tout de répartir l’information de manière « intelligente » au sein de l’entreprise. Il contrôle et sécurise au maximum votre réseau pour vous éviter les intrusions. Une fois paramètré par un technicien informatique, le switch distribue l’information seulement aux utilisateurs prédéfinis en fonction de la typologie de collaborateurs (pôle finance, direction, marketing…) et/ou de certaines restrictions, améliorant ainsi la confidentialité des données d’entreprise.

Ne pas confondre switch, hub et routeur

Il est aisé de confondre switch et hub. Pourtant, les hubs réseaux ne filtrent pas les informations reçues et les diffusent à l’ensemble des postes du réseau sans distinction. Opter pour un switch plutôt qu’un hub permet, en triant les données, de libérer de la bande passante et de booster les performances de votre réseau informatique, surtout s’il comprend un grand nombre d’utilisateurs simultanés. Le routeur, quand à lui,  a pour fonction de relier le réseau interne d’entreprise au réseau internet externe et à partager une même connexion internet à différents postes de travail. 

Les différents types de switches 

Il existe différents types de switches qui fonctionnent de manière différente selon les usages au sein de votre entreprise. Le modèle standard de switch fonctionne en mode « différé », également appelé « store and forward » : c’est à dire qu’il stocke les données réseau pour les analyser afin de détecter d’éventuelles erreurs avant de les envoyer sur les différents posts. Les commutateurs réseaux qui fonctionnent en mode « direct » ou « cut through » se contentent de lire l’adresse de destination et de transmettre les données sans les analyser. Les switches « fragment free » sont un mélange entre ces deux méthodes : ils effectuent une détection d’erreur simplifiée ne nécessitant pas le stockage des données, ce qui améliore la rapidité de transmission. Enfin, les switches « adaptative cut through » sélectionnent automatiquement un des modes cité précédemment, en fonction des erreurs constatées.

Comment choisir un switch adapté à votre système informatique ? 

Le choix du bon type de switch dépend de la taille de votre réseau d’entreprise et de vos usages. Un inventaire précis et une analyse de votre infrastructure informatique est absolument nécessaire avant l’installation d’un switch. 

Les switches non-paramètrables : Ce type de switch ne dispose pas d’interface de paramétrage. Ils se branchent simplement sur le réseau d’entreprise pour diffuser les données sur les différents ports en fonction de la configuration initiale.

Les switches Layer 2 : Ces switches peuvent être paramètrés par un technicien informatique grâce à une interface web ou une interface interne.

Les switches Layer 2+3 : Ils sont également paramètrables et permettent de mettre en oeuvre un routage interne selon les adresses iP et adresses mac.

Les switches cloud : Ces switches viennent de faire leur entrée sur le marché. Ils permettent de réaliser les mêmes actions que les autres switches mais leur interface est consultable à distance sur tous types d’appareil (tablette, smartphone, ordinateur portable…).Ce switch fonctionne grâce à un système de cloud sécurisé. 

Si vous souhaitez installer un switch sur votre réseau d’entreprise, faites appel à un technicien spécialisé. Nos experts Nowteam analyseront votre infrastructure et vous proposerons le switch le plus adapté selon vos besoins et vos usages. De plus, nous installons et paramettrons votre commutateur réseau afin d’améliorer les performances de votre système informatique.