L’évolution technologique impose un renouvellement fréquent du pack informatique de l’entreprise. Cela vous permet de répondre aux exigences de compatibilité des applications et aux normes en vigueur. Cependant, ce renouvellement implique des coûts considérables. Face à cet enjeu, la dématérialisation reste la solution idéale. De nombreuses entreprises se tournent vers la virtualisation des machines physiques. De quoi s’agit-il réellement ? Quels sont les avantages d’une telle solution ?  Comment virtualiser une machine physique en entreprise ?

Que veut dire virtualiser une machine physique ?

 

En entreprise, la virtualisation des machines physiques consiste à faire abstraction de celles-ci. Autrement dit, vous créez un composant virtuel ou logiciel que vous pouvez utiliser de la même manière qu’un composant physique équivalent. On parle alors de « machine virtuelle ». Tout comme un ordinateur physique, elle possède (de façon virtuelle bien entendu) :

  •       Une mémoire RAM ;
  •       Un processeur ;
  •       Un disque dur ;
  •       Une carte réseau.

Cette machine virtuelle est donc capable d’exécuter, en toute autonomie, ses propres systèmes d’exploitation, serveurs et applications. La virtualisation vous permet ainsi d’en exécuter plusieurs sur une même machine physique.

Comment virtualiser une machine physique en entreprise ?

 

La virtualisation reste une technique informatique simple à mettre en œuvre. Toutefois, vous pouvez faire appel à votre service de maintenance en informatique pour ne prendre aucun risque. Cela vous permet aussi de gagner un temps considérable, tout en bénéficiant d’une plus grande expertise. Dans les faits, la virtualisation repose sur trois étapes principales.

Installation du système hôte

 

Vous installez un système d’exploitation principal sur votre machine physique. Ce premier système constitue le système hôte sur lequel vous allez installer les autres. Mais, pour cela, vous avez besoin d’un environnement adapté.

Création de machines virtuelles

 

Pour installer d’autres systèmes d’exploitation sur votre machine physique hôte, vous devez créer des machines virtuelles pour les accueillir. Pour cela, vous devez installer un hyperviseur. Il s’agit d’un logiciel de virtualisation qui vous permet de créer des machines virtuelles sur votre hôte. Il vous permet également de gérer les ressources matérielles comme le disque dur, le CPU et la RAM de la machine physique entre les machines virtuelles créées. Il existe ainsi deux types d’hyperviseurs :

  •       Les hyperviseurs de type 1, qui sont « natifs », utilisant donc directement le matériel du système principal (Microsoft Hyper-V, Xen, Oracle VM…). Le plus utilisé dans le monde professionnel reste Vmware Esxi. 
  •       Les hyperviseurs de type 2, qui utilisent le système d’exploitation hôte. Ils utilisent les pilotes de ce dernier pour accéder au matériel. Les plus connus sont VMware Workstation, Virtual Box et Virtual PC.

L’installation des systèmes invités

 

Après la création des machines virtuelles par l’hyperviseur, vous pouvez installer un système d’exploitation sur chacune d’elles. Ces systèmes d’exploitation, qualifiés de « systèmes invités », restent indépendants les uns des autres. La machine virtuelle qui les héberge dispose, quant à elle, d’un accès à la machine hôte et à ses ressources.

Pourquoi virtualiser une machine physique en entreprise ?

 

Vous l’avez sans doute compris, cette solution présente d’énormes avantages pour votre entreprise. Que cette dernière soit une petite PME ou une multinationale, cette solution vous en facilite la gestion à bien des égards.

Réduction des coûts liés au matériel et à sa maintenance

Virtualiser une machine physique permet à plusieurs machines virtuelles d’être hébergées sur la même machine physique. Cela permet d’exploiter pleinement la capacité de vos serveurs et ordinateurs en réduisant ainsi les coûts liés à l’achat de matériel supplémentaire. Moins de machines implique moins de consommation électrique et moins de frais de maintenance.

Possibilité de travailler à distance

 

Vous pouvez accéder à vos applications et à vos ressources depuis votre maison, ou tout autre endroit, à partir d’un ordinateur portable ou de votre tablette.

Possibilité d’installer plusieurs systèmes d’exploitation sur une même machine physique

 

Vous pouvez ainsi installer plusieurs versions de Windows ou de Linux professionnel pour des tests de logiciels ou pour divers usages. Cela résout aussi le problème d’obsolescence de certaines solutions informatiques à moyen terme.

Plus de sécurité et de flexibilité

 

Vous pouvez facilement changer de machines hôtes sur un serveur virtuel. Une attaque contre l’une des machines virtuelles n’affecte pas les autres, qui sont installées sur la même machine physique.

En définitive, la virtualisation reste une solution efficace d’abstraction de votre pack informatique. Elle vous permet de faire des économies et d’éviter l’encombrement de votre espace de travail. Compte tenu de la complexité de sa mise en œuvre, il est fortement recommandé de faire appel à des experts en informatique.

Nouveau call-to-action