L’externalisation informatique est de plus en plus plébiscitée par les entreprises. Mais qu’est-ce que l’externalisation exactement, quelles parties de votre entreprise cela concerne-t-il ? Et comment le mettre en place efficacement ? Découvrez nos trois étapes clés pour mener correctement un projet d’externalisation.

 

Tout d’abord, qu’est-ce que l’externalisation informatique ?

L’externalisation informatique, l’hébergement ou encore le Cloud Computing est un processus qui consiste à externaliser tout ou partie de son système d’information (données, siteweb, infrastructures serveurs, CRM etc…). Le Cloud Computing est une discipline très vaste qui offre une approche nouvelle et radicalement différente de l’approche traditionnelle des entreprises en matière de gestion informatique. Le Cloud est souvent très connu pour l’usage personnel que l’on en fait, nous avons presque tous recours à une solution de Cloud pour héberger nos photos ou nos musiques par exemple. En entreprise aussi, l’hébergement peut concerner vos données mais pas seulement… Il peut concerner l’ensemble des composants de votre système d’information.

Certaines entreprises, notamment les PME, ne se posent parfois même pas la question de l’hébergement, craignant un coût trop élevé. Or ce n’est pas systématiquement plus cher qu’une infrastructure locale. Au contraire, cela permet souvent de s’affranchir de coûts d’exploitation liés notamment à la mise en place d’une salle serveur, des coûts de maintenance technique, des coûts en électricité et les coûts liés à une éventuelle indisponibilité de votre système d’information par exemple.

Mais alors, quels services de votre entreprise sont concernés par l’externalisation ? Et comment mettre en place l’hébergement informatique efficacement pour votre entreprise ? Voici nos 3 étapes clés.

 

1ère étape : Identifier le périmètre à externaliser

Il est possible d’externaliser tout ou partie de votre SI, l’enjeu étant d’identifier les parties les plus sensibles et stratégiques de celui-ci. Faites-le selon plusieurs critères précis comme l’aspect stratégique, le niveau de criticité et le niveau de sécurisation notamment. Cela dépend également de vos exigences mais aussi de pré-requis techniques à identifier. Ces pré-requis sont importants car, s’ils ne sont pas respectés, ils peuvent avoir un impact négatif sur la procédure d’hébergement. Ces pré-requis peuvent concerner la bande passante et le système d’exploitation de vos postes informatiques notamment.

Ainsi vous identifiez les aspects les plus stratégiques de votre entreprise, ceux pour lesquels le Cloud Computing est pertinent et vous permettra d’alléger vos contraintes informatiques. Voici quelques exemples de ce qu’il est possible d’héberger ou externaliser :

  • L’hébergement d’un applicatif métier dans un data center
  • L’hébergement d’un siteweb vitrine ou E-commerce sur un serveur virtuel dédié
  • L’hébergement d’une infrastructure serveurs
  • L’hébergement de tout ou partie de vos données dans le Cloud
  • L’hébergement de votre messagerie d’entreprise
  • Etc…

Il faut également identifier la nature de vos besoins, comment le Cloud Computing peut aider votre entreprise ? Est-ce pour gagner en sécurisation ? En mobilité ? Il faut se poser les bonnes questions. Si votre force de vente est la plupart du temps en déplacement ou en prospection, il serait peut-être judicieux de mettre en place une solution Cloud, pour que vos collaborateurs aient accès à tout moment et depuis n’importe où, aux fichiers dont ils ont besoin. Ou encore, si votre entreprise utilise un logiciel métier particulièrement exigeant et stratégique pour votre activité, le faire héberger sur un serveur dédié et sécurisé en Data Center peut-être une bonne solution. Optez pour un type de serveur optimisé en RAM et en CPU pour garantir des performances optimales pour votre application critique. Car de cette manière vous assurez un haut niveau de sécurisation mais aussi et surtout un fort taux de disponibilité, c’est un point non négligeable pour un logiciel qui est essentiel à le bonne conduite de votre activité.

 

2ème étape : Choisir les bonnes solutions pour un projet d’externalisation informatique réussi

Maintenant que vous avez identifié les services qui gagneraient à être externalisés au sein de votre entreprise, il ne vous reste plus qu’à identifier les solutions qui s’offrent à vous. Il existe une multitude de plateformes proposant du Cloud Computing et sous différents aspects. De très grandes entreprises en so,nt aujourd’hui des experts, Microsoft, Amazon, OVH pour ne citer qu’eux. Ils proposent un panel de solutions adaptées à tous les types d’entreprises. Office 365 de Microsoft est une solution qui peut répondre à de nombreux besoins des PME. Les offres sont forfaitaires et modulables pour répondre le plus efficacement à vos besoins. C’est une solution notamment, très intéressante pour les PME qui cherchent à externaliser le stockage de leurs données et bénéficier d’une messagerie collaborative.

OVH propose par exemple des formules adaptées à l’hébergement d’un applicatif critique, ces offres sont calculées en fonction de la configuration requise pour l’hébergement de votre logiciel. Le Cloud Computing est aujourd’hui particulièrement accessible et tend à encore plus se démocratiser au sein des entreprises. Les solutions sont donc nombreuses mais se tourner vers des experts du domaine permet de garantir un fort niveau de sécurisation et de disponibilité de vos données. Pour autant si votre entreprise bénéficie d’un accompagnement informatique, vous pouvez vous tourner vers votre prestataire pour vous conseiller et vous proposer les solutions de Cloud Computing les plus pertinentes pour votre entreprise.

 

3ème étape : Former et sensibiliser vos équipes au Cloud Computing

Au-delà du simple aspect technique, avoir recours à l’hébergement, entraine des changements organisationnels au sein de votre entreprise. Il est important de conduire ce ou ces changement(s) et d’accompagner vos collaborateurs pour les familiariser avec d’éventuels nouveaux outils ou nouveaux process. Les changements entraînent parfois des réactions réfractaires, il faut savoir les gérer et les anticiper. Prouvez à vos collaborateurs la pertinence de votre projet d’externalisation. Il faut rassurer vos collaborateurs sur les changements à venir et faire comprendre à tout le monde, que l’externalisation permettra à votre entreprise de franchir un nouveau cap. Il peut-être pertinent de désigner une personne responsable de former vos collaborateurs à l’utilisation des nouveaux outils (Interface Cloud, messagerie collaborative etc…), de communiquer en interne en amont et en aval de la mise en place du projet d’hébergement (email, newsletter etc…). Mais aussi mettre en place des formations aux éventuels nouveaux process autour du Cloud Computing. De cette manière vous accompagnerez vos collaborateurs au changement et leur faciliterez la tâche dans l’intégration des nouveaux outils et des nouveaux process.