Une infrastructure haute disponibilité désigne un système informatique ayant un taux de disponibilité convenable. C’est à dire, dont les activités ne sont que rarement et brièvement interrompues pour cause de problèmes informatiques (panne, intrusion, virus…). La disponibilité de l’informatique est aujourd'hui un enjeu important pour les entreprises, quelle que soit leur taille. Une étude de 2017 estime que la non-disponibilité des services informatiques peut avoir un coût de 440 000 euros de l’heure. L'indisponibilité des services informatiques est particulièrement critique pour les petites entreprises. La mise en oeuvre d’une infrastructure haute disponibilité consiste à mettre en place une série de mesures et de solutions afin de garantir la disponibilité du SI en toute circonstance. 

Comment mettre en place une infrastructure haute disponibilité ?

De nombreuses techniques sont utilisées pour améliorer la disponibilité du système informatique en entreprise :

  • la redondance des matériels
  • la sécurisation des données échangées
  • la possibilité de reconfigurer le serveur lorsque celui-ci fonctionne
  • la mise en place de processus précis en cas de problème 
  • l’externalisation de certains services (comme la messagerie par exemple)
  • le PRA (plan de reprise d’activité) afin de rétablir rapidement les sauvegardes
  • le monitoring du système pour détecter les anomalies

Les sauvegardes pour assurer la haute disponibilité

Le système de sauvegarde est au centre d’une infrastructure à haute disponibilité. En cas de problème, les données doivent être rapidement restaurées sans mettre en péril l’activité de l’entreprise. Mais la haute disponibilité des sauvegardes exige le plus souvent un local adapté : protection contre les coupures de courant, climatisation, local étanche, protection anti-incendie adaptée, service de maintenance, service sécurité contre la malveillance et le vol… Les données doivent être protégées contre tous types d’incidents y compris les incendies dégâts des eaux. Les TPE et PME ne sont pas en mesure d’assurer la protection des données dans le cadre d’une infrastructure haute disponibilité. Il est donc indispensable de faire appel à un prestataire en infogérance pour externaliser les sauvegardes dans un data-center. Cette mesure de sécurité vous assure de pouvoir restaurer vos données rapidement en cas de problème et de limiter le temps de reprise d’activité. 

Votre infrastructure est-elle suffisamment protégée ? 

Etes vous sûr que votre système informatique est suffisamment protégé contre les incidents ? Quelles seraient les conséquences d’une panne sur votre activité ? Voici les bonnes questions que vous devez impérativement vous poser. 

  • Comment pouvez-vous détecter une panne ? une intrusion ? un piratage ? 
  • Que faire si un élément majeur de votre système informatique tombe en panne (le serveur par exemple ) ? 
  • Quels sont les processus en cas d’incident ? Comment le problème est-il signalé ? A qui ? 
  • Qui est en mesure d’intervenir pour régler le problème ? Quel est le délai d’intervention ? 
  • Si votre entreprise en venait à perdre toutes ses données, pourriez-vous les rétablir rapidement ? 
  • Quel est le délai d’arrêt d’activité maximum ? 

Infrastructure haute disponibilité : éviter les pannes

En se basant sur le fait que mieux vaut prévenir que guérir, la mise en oeuvre d’une infrastructure haute disponibilité efficace passe avant tout par la mise en place des processus qui permettront de réduire le nombre d'incidents sur le système informatique afin d'améliorer la disponibilité :

  • Un système de monitoring de l’ensemble du système. 
  • Un audit complet du système informatique afin de détecter les failles.
  • Renforcer la protection contre les intrusions : anti-virus, anti-spam, politique de gestion des accès.
  • Définir les bons usages et les processus en cas d’incident avec la rédaction d’une charte informatique. 
  • Etablir une vraie politique de sauvegardes automatiques et externalisées. 
  • Faire appel à un prestataire qualifié pour tout changement majeur au sein de l’infrastructure. 

Infrastructure haute disponibilité : réduire la durée des pannes

Les pannes finissent toujours par arriver. À ce moment-là, le processus défini en cas de problème est primordial pour que le service soit restauré au plus vite. Ce processus doit avoir un objectif : permettre à l’entreprise de disposer à nouveau d’un SI sain et fonctionnel le plus rapidement possible. La réparation définitive n’est donc pas forcément nécessaire dans l’immédiat si elle prend beaucoup plus de temps. La priorité est de trouver une solution de contournement du problème pour permettre à l’entreprise de fonctionner. Une infrastructure haute disponibilité exige la possibilité de faire appel à des techniciens informatiques en cas de problème. Ces derniers doivent pouvoir intervenir rapidement et connaître parfaitement l’infrastructure informatique de l’entreprise pour être efficace. Chez Nowteam, vous bénéficiez des services d’un expert dédié qui mettra son savoir-faire au service de votre entreprise. 

Une infrastructure haute disponibilité est la garantie d’un système informatique fiable. La mise en oeuvre d’un tel dispositif fait appel à une combinaison de solutions qui, ensemble, assurent la disponibilité de votre SI en toute circonstance. Faites appel à Nowteam, votre prestataire en infogérance, pour améliorer la fiabilité de votre SI et éviter que votre activité ne subisse les conséquences d’une panne informatique.