La transformation digitale devient de plus en plus une évidence pour les entreprises. La crise sanitaire aura certainement convaincu les plus récalcitrantes d’entre elles. En effet, le déploiement massif du télétravail et la mise à l’arrêt de nombreux métiers ont mis en lumière l’importance de la digitalisation des entreprises. L’automatisation des processus métiers se révèle plus que jamais indispensable. C’est d’ailleurs une démarche qui ne connaît pas la crise, et qui se poursuit au sein des entreprises. 

Les DSI, garant des projets d’automatisation 

Les directions métiers sont en général à l’initiative de la mise en place des processus d’automatisation. Les DSI (Directeur des Systèmes d’Information) soutiennent ces projets et se placent en garant pour assurer leur réussite. Les éditeurs de logiciels en sont bien conscients et proposent donc des approches avec peu de code, voire sans, pour pouvoir confier aux DSI la mise en œuvre de ces projets d’automatisation. Les directions métiers et les DSI n’ont cependant pas les mêmes objectifs quant au déploiement de la RPA (Robotic Process Automation). Pour les premiers, c’est libérer plus de temps aux employés pour qu’ils puissent se libérer des tâches à faible valeur ajoutée, pour les seconds, c’est privilégier l’efficacité pour améliorer les indicateurs clés de performance. Si les directions métiers décident de se tourner vers l’automatisation, c’est bien les DSI qui restent à la manœuvre. 

La crise sanitaire a accéléré les démarches de transformation digitale 

Si les entreprises veulent gagner en résilience et faire perdurer leur activité malgré les crises rencontrées, elles doivent utiliser des outils numériques qui favorisent le travail collaboratif à distance et la mobilité. Dans un contexte de crise économique et sanitaire, la transformation digitale permet d’être innovant, mais aussi de se préparer face aux imprévus. L’automatisation des processus métiers fait partie de cette évolution. Elle offre la possibilité aux entreprises de se détacher des tâches répétitives et fastidieuses. La crise de la Covid-19 a révélé la nécessité et l’importance de la transformation digitale pour l’avenir des entreprises.  

L’intelligence artificielle en soutien à l’automatisation 

Pour que l’automatisation des processus métiers apporte une véritable valeur ajoutée, celle-ci doit être associée à l’intelligence artificielle. Ces deux leviers de performance combinés ensemble permettent d’importants gains d’efficacité et d’atteindre de nouveaux objectifs d’automatisation. C’est notamment une association intéressante pour améliorer l’expérience client. Ensemble, ces deux technologies permettent de traiter une plus grande quantité de contenu et de s’adapter à chaque problème rencontré en proposant au client le processus adapté. Pour les entreprises, c’est une opportunité pour optimiser leur gestion des retours clients ou bien d’automatiser les processus de facturation par exemple.  

La crise sanitaire pousse les entreprises à revoir leurs méthodes de travail et leur organisation. L’automatisation des processus métiers va devenir, avec le temps, une nécessité, et non plus un choix. Les entreprises pourront tirer profit de ces nouvelles technologies afin d’assurer la continuité de leur activité, et de gagner en agilité et en résilience.