Vous souhaitez vous diriger vers une solution cloud pour externaliser vos structures informatiques ? Parmi les différentes formes de cloud computing se trouve l’IaaS. C’est l’acronyme d’Infrastructure as a Service (IaaS) ou Infrastructure en tant que Service en français. Celle-ci permet de recourir au cloud pour virtualiser ses ressources informatiques comme l’équipement réseau ou des serveurs de stockage. Découvrez les différentes composantes de l’IaaS et ses avantages. 

Définition IaaS : qu’est-ce que c’est ?  

L’IaaS permet d’externaliser ses besoins informatiques dans un environnement virtuel. Pour cela, un fournisseur met à disposition son infrastructure informatique via internet. Lorsqu’une entreprise confie cette tâche à une société spécialisée, cela comprend l’installation des serveurs, des réseaux et de l’ensemble des données. Cependant, le client conserve la gestion de ses applications, systèmes d’exploitation et outils de développements. Avec l’IaaS, l’entreprise externalise uniquement ses ressources matérielles. L’IaaS est particulièrement recommandé aux entreprises qui disposent déjà de solides ressources informatiques en interne. Une IaaS permet plus de souplesse dans la gestion de l’infrastructure. C’est une offre hautement scalable, c’est-à-dire ajustable sur demande, en fonction des besoins de l’utilisateur. 

En comparaison, le Platform as a Service (PaaS) propose un environnement cloud complet, où les utilisateurs peuvent développer et mettre à disposition des applications. Il est principalement destiné aux développeurs ou aux sociétés de développement. Il prend en compte toutes les étapes de vie d’une application web. 

Le Software as a Service (SaaS) quant à lui, est la solution la plus aboutie de cloud computing. Il désigne les logiciels hébergés sur des serveurs par un prestataire et qui sont rendus accessibles publiquement, par le biais d’un abonnement. Pour l’utilisateur, il n’y a rien à faire, tout est géré par le fournisseur. Salesforce, Adobe Creative Cloud, Microsoft 365 ou bien encore Slack, sont des SaaS. 

Quels sont les avantages du IaaS ? 

Un budget maîtrisé 

Le recours à l’Iaas s’effectue sous forme d’abonnement. Cela peut être au mois, à la semaine ou à l’heure. Le paiement se fait à l’usage, ce qui signifie que le client ne paye que ce qu’il consomme. Cela permet d’ajuster les coûts et d’estimer précisément ses postes de dépenses. La création d’un centre de données sur site étant une tâche coûteuse, l’IaaS offre la possibilité aux entreprises de contourner ce lourd investissement pour tester de nouvelles idées par exemple. 

Une agilité décuplée 

Cette possibilité d’ajuster et d’adapter l’infrastructure en fonction des besoins est un vrai plus pour les entreprises qui sont toujours en quête d’innovation. L’IaaS permet aux sociétés d’accéder à des ressources évolutives qui peuvent être réduites ou étendues à souhait. Dès lors que des besoins urgents sont détectés, par exemple l’augmentation de la charge de travail ou bien l’expérimentation d’un nouveau projet, l’infrastructure est prête en quelques minutes ou quelques heures. Les entreprises peuvent ainsi innover sans perdre de temps avec la mise en place de systèmes en interne. C’est là tout l’avantage du cloud computing.  

Une meilleure sécurité  

Confier son infrastructure informatique à une solution cloud peut paraître inquiétant, notamment en matière de confidentialité. Cependant, le cloud est une méthode parfaitement sécurisée aujourd’hui. Recourir à une solution IaaS permet de bénéficier d’une surveillance continue des données. Celles-ci font l’objet de sauvegardes régulières. Toutes ces mesures de sécurité sont bien sûr comprises dans l’abonnement. 

L’IaaS permet de garder la main sur ses intergiciels, mais également ses logiciels applicatifs. Dans le cadre d’une transformation digitale, c’est la première étape vers l’externalisation complète d’un système d’information. La scalabilité de l’IaaS permet de se familiariser avec l’utilisation d’une machine virtuelle et pourquoi pas donner envie d’aller plus loin dans les solutions cloud. 

Nouveau call-to-action