Toutes les entreprises, et ce quelle que soit leur taille ou leur activité, stockent et manipulent des informations confidentielles. Qu’il s’agisse d’informations clients, de données personnelles des employés, de brevets, de fichiers comptables, toutes ces informations sensibles sont stockées par les sociétés, le plus souvent sous forme de données informatiques. Il est indispensable de protéger au mieux ces données et de réduire le risque autant que faire se peut, sans entraver le fonctionnement de l’entreprise. Comment sécuriser les données confidentielles ? Quelles sont les bonnes pratiques pour protéger vos fichiers les plus sensibles ?

Recenser les données pour mieux les protéger

La première étape consiste à hiérarchiser les données en fonction de leur degré de confidentialité. Il s’agit de définir quelles sont les données stratégiques et les risques associés à leur vol ou à leur consultation. Il est ensuite essentiel de définir qui peut accéder à ces informations au sein de l’entreprise en fonction de la hiérarchie et des fonctions de chaque employé et enfin de recenser les différents appareils du système d’information permettant de stocker ou d’accéder à ces données (ordinateurs, tablettes, cellphone, clés USB, serveurs, data-centers…). Cet inventaire vous permettra d’établir une typologie précise des données de l’entreprise afin de mettre en oeuvre une gestion des accès pertinente et un système d’hébergement sécurisé.

Les règles essentielles pour sécuriser les données confidentielles.

  • Mettre en place un système de gestion des accès rigoureux. Définir les données auxquelles un collaborateur, un partenaire ou un prestataire peut accéder en fonction de ses tâches et de son statut.
  • Appliquer une politique stricte en matière de mots de passe. Ces derniers doivent être uniques en fonction des collaborateurs et/ou des usages, être complexes, renouvelés régulièrement. Ils ne doivent pas être communiqués à quiconque.
  • Bloquer rapidement les accès d’un collaborateur suite à son départ de l’entreprise.
  • Installer des systèmes d’authentification et de chiffrement des échanges.
  • Sauvegarder régulièrement les données dans un data-center.

Sécuriser les données confidentielles : les questions clés.

Sécuriser les données confidentielles en entreprise nécessite la mise en place d’une politique globale de sécurité qui doit prendre en compte les divers enjeux liés à ces informations :

  • Comment ces données sont-elles acquises ou produites ?
  • Comment sont-elles échangées ? Dans quel but ? Par qui ?
  • Où et comment sont -elles stockées ? Sont-elles suffisamment protégées contre les intrusions, le vol et la destruction ?
  • Existe-t-il plusieurs sauvegardes de ces données ?

Prendre en charge le facteur humain.

Vos collaborateurs constituent une faille importante dans la sécurité informatique de votre entreprise. Ils sont généralement à l’origine des fuites d’informations confidentielles, le plus souvent à leur insu. En effet, les cyber-criminels n’hésitent pas à utiliser l’ingénierie sociale pour accéder aux données confidentielles. C’est à dire qu’ils mettent en place des stratagème afin d’obtenir les informations en utilisant les employés. De ce fait, plusieurs mesures peuvent être mise en place, en complément des mesures techniques.

  • Nommer un ou des responsables de la sécurité des données.
  • Classer les informations en fonction de leur vulnérabilité.
  • Définir des règles d’accès informatique.
  • Diffuser des procédures et règles de sécurité en matière de sauvegarde, d’échange et de consultation des données sensibles.
  • Rédiger un charte informatique établissant une réglementation des usages.
  • Former les collaborateurs et les sensibiliser aux divers risques.
  • Prévoir une procédure en cas de crise.

Quelles sont les solutions informatiques ?

De nombreux dispositifs existent pour protéger votre système informatique, garantir son fonctionnement et sécuriser les données confidentielles qu’il contient. Un prestataire en infogérance peut vous aider à analyser vos besoins en matière de confidentialité informatique et vous proposer les solutions techniques les plus adaptées au fonctionnement de votre entreprise et à vos besoins. Voici quelques exemples de dispositifs permettant de sécuriser les données confidentielles :

  • La mise en place d’une messagerie d’entreprise externalisée garantissant la sécurité des échanges grâce au cryptage et limitant les dispositifs d’ingénierie sociale.
  • Un système d’hébergement externalisé en data-center, situé en France et assurant la sauvegarde des données sensibles.
  • La mise en place d’un système de gestion des accès.
  • La supervision informatique, permettant de détecter les activités inhabituelles sur le réseau d’entreprise et donc, les intrusions potentielles.
  • L’installation d’un serveur d’entreprise sécurisé.

Si vous souhaitez sécuriser les données confidentielles au sein de votre entreprise et améliorer votre politique de confidentialité, les experts Nowteam peuvent vous aider à mettre en place les mesures nécessaire pour respecter la législation et protéger vos informations.