Windows 7, c’est fini !

Windows 7, c’est fini !

Comme vous le savez surement déjà, Windows 7, c’est officiellement fini ! En effet le mardi 14 janvier 2020, la firme américaine a cessé de prendre en charge les mises à jour du célèbre système d’exploitation actif depuis maintenant 11 ans.

Windows 7, un risque sécuritaire pour votre entreprise ?

Microsoft a déjà effectué plusieurs rappels à ce sujet et la migration vers Windows 10 devient une urgence pour les entreprises retardataires.

En effet nous le disions l’an dernier, la fin des mises Windows 7 expose votre entreprise à plusieurs risques. Des risques qui sont préoccupants surtout d’un point de vu sécuritaire. En effet l’OS ne reçoit, désormais, plus aucun correctif de sécurité ni aucune amélioration, fragilisant ainsi l’ensemble de votre système d’information.

Pour les entreprises concernées, Microsoft ne suggère pas seulement d’effectuer une migration vers Windows 10 mais surtout de procéder au renouvellement des postes sous Windows 7 pour des postes sur lesquels l’OS Windows 10 est préconfiguré.

Pourquoi renouveler plutôt que de migrer les postes sous Windows 7 ?

Microsoft justifie cela en expliquant que, sur le long terme, c’est un investissement bien plus judicieux que de mettre à jour des machines qui seront très bientôt obsolètes. Comme le précise Microsoft dans sa FAQ dédiée à la solution Surface : « Tous les ordinateurs de plus de quatre ans peuvent vous coûter plus cher que vous ne le pensez. Les ordinateurs de plus de quatre ans sont trois fois plus susceptibles de nécessiter des réparations, ce qui se traduirait par une perte de productivité de 128 heures, soit une perte de temps et d’argent. L’entretien et la réparation de ces ordinateurs peuvent représenter jusqu’à 460 euros par ordinateur chaque année. Les nouveaux Surface coûtent moins cher que les ordinateurs moyens d’il y a huit ans.»

Par ailleurs, conscient que toutes les entreprises ne vont pas procéder au renouvellement immédiat de l’ensemble de leurs postes sous Windows 7, Microsoft confirme que les PC Windows 7 compatibles peuvent être mis à niveau en achetant une licence Windows 10. Mais bien évidemment c’est une solution que la firme ne recommande pas à ses clients.

Agir vite et bien

Quelque soit la solution que vous choisirez pour votre entreprise, il est indéniable que cette décision doit être prise très rapidement. Car continuer à travailler sur des postes informatiques qui ne bénéficient plus de correctifs de sécurité, expose votre entreprise mais aussi l’ensemble de vos parties prenantes, fournisseurs, clients, partenaires etc…

Pour certaines entreprises, notamment les PME, qui n’ont pas beaucoup de temps à accorder à la gestion de leur informatique, cela peut être un travail complexe. C’est pourquoi, il peut être judicieux de faire appel à un prestataire d’infogérance, pour qu’il vous dresse un état des lieux précis de votre informatique et qu’il vous préconise la solution adaptée à vos besoins (Renouvellement, migration etc…).
Si vous êtes d’ores et déjà accompagné dans la gestion de votre informatique, votre prestataire a déjà dû vous alerter sur la nécessité de basculer vos postes en Windows 7 vers Windows 10.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Infogérance ?

Nouveau call-to-action

Gestion des mises à jour en entreprise : les bonnes pratiques

Gestion des mises à jour en entreprise : les bonnes pratiques

Un système d’exploitation ou un logiciel obsolète peut présenter différents risques pour votre entreprise. Une négligence qui peut aller de l’indisponibilité d’un service jusqu’à une intrusion malveillante dans votre système d’information. Il est donc très important de mener une bonne gestion des mises à jour en entreprise. Pour cela nous allons vous exposer nos bonnes pratiques pour ne plus passer à côté de ces mises à jour…

Pourquoi faire les mises à jour ?

 

On a parfois tendance à repousser le moment de la mise à jour, en pensant gagner du temps sur notre travail. Or c’est une erreur, les mises à jour existent justement pour faciliter et optimiser votre utilisation de l’outil ou du système d’exploitation (OS). En effet, elles interviennent pour supprimer des bugs ou appliquer des correctifs, dans le but d’améliorer l’expérience de l’utilisateur. Elles sont également essentielles dans la protection des appareils et des applications, car elles permettent de solutionner des failles de sécurité. Evidemment, les mises à jour permettent également d’accéder aux nouvelles fonctionnalités et d’améliorer l’ergonomie et le design d’un logiciel ou d’un système d’exploitation.

Maintenant que vous savez pourquoi il est important de mener à bien les différentes mises à jours, voyons quelques bonnes pratiques pour ne plus les négliger et opérer une bonne gestion des mises à jour en entreprise.

webinaire-2-securite-microsoft-365

Dresser un état des lieux complet des postes

 

Tout d’abord, pour une bonne gestion des mises à jour en entreprise, il faut avoir une bonne visibilité sur votre parc informatique et sur l’état des différents logiciels. Pour cela, il vous faut donc faire un état des lieux de l’ensemble de vos postes informatiques, en identifiant l’OS sous lesquels ils fonctionnent. De cette manière, vous pouvez identifier les postes dont les systèmes d’exploitation sont obsolètes ou qui vont bientôt le devenir, pour ensuite effectuer leurs mises à jour. Pour autant, la plupart des systèmes d’exploitation se mettent automatiquement à jour, il vous suffit simplement de redémarrer votre machine pour la rendre effective. Dans ce cas-là, cet état des lieux peut tout de même permettre de se rendre compte de  l’aspect vieillissant d’un OS. C’est le cas par exemple pour Windows 7, qui ne recevra plus de mises à jour d’ici janvier 2020. Sans mises à jour, le système d’exploitation ne bénéficiera plus de correctifs de sécurité. Un poste informatique fonctionnant encore sous Windows 7 représentera donc une menace pour le système d’information de votre entreprise. D’où l’importance d’une bonne gestion des mises à jour en entreprise.

Programmer des mises à jour automatiques

 

La plupart des OS se mettent automatiquement à jour, pourtant beaucoup d’utilisateurs ont la fâcheuse tendance de repousser indéfiniment le redémarrage de leur poste. La conséquence ? La mise à jour ne s’effectue pas complètement. Pour éviter cette déconvenue, il est possible de programmer le redémarrage du poste. De cette manière vous pouvez décider d’effectuer le redémarrage lors de votre pause déjeuner par exemple. Sous Windows 10 entreprise il vous suffit d’effectuer la manipulation suivante :

  1. Sélectionnez le bouton démarrer (en bas à gauche), puis cliquez sur paramètres > Mise à jour et sécurité > Windows update.
  2. Sélectionnez Planifier le redémarrage et choisissez l’heure que vous voulez. À savoir que vous pouvez définir vos heures d’activité pour être sûr que les redémarrages automatiques des mises à jour se produisent uniquement lorsque vous n’utilisez pas votre PC.

Attention cependant, pensez bien à enregistrer tous les documents sur lesquels vous étiez en train de travailler avant de partir en pause déjeuner afin d’éviter de perdre votre travail.

Dans le cadre des logiciels, les mises à jour, si elles ne sont pas faites automatiquement, vous seront proposées à l’ouverture. Elles sont en général très rapides à effectuer et peuvent être réalisées en tâche de fond. Il ne faut donc pas hésiter à les faire, quitte à vous programmer des rappels pour être certain de ne pas oublier.

Soyez tout de même vigilant…

 

Certes il est important de faire la mise à jour des logiciels mais prudence est mère de sûreté… Il ne faut pas se précipiter sur le premier lien venu. Attention à la source de votre mise à jour. Soyez toujours attentifs pour éviter d’infecter votre ordinateur d’un logiciel malveillant. Des fausses mises à jour existent.  Elles se matérialisent souvent sous forme de fausses publicités de logiciels très connus. Elles apparaissent sous forme de pop-up qui vous invitent à cliquer sur un bouton.

Pour éviter ce genre de problème, assurez-vous de télécharger la mise à jour directement depuis l’interface de votre logiciel. Attention également aux téléchargements dissimulés. Ils ne représentent pas forcément une menace, mais la mise à jour de certaines applications déclenche le téléchargement d’une application partenaire dont vous n’avez pas l’utilité. Soyez vigilants et décochez les cases supplémentaires au moment de mettre à jour votre application ou votre logiciel.

Faire appel à un prestataire d’infogérance pour la gestion des mises à jour en entreprise

 

Pour être certain de bénéficier du système d’information le plus performant et le plus adapté à vos besoins, rien de mieux que de faire appel à un professionnel de l’infogérance. Dans le cadre d’un contrat d’infogérance, le prestataire a une visibilité sur l’état des logiciels et des systèmes d’exploitation de tous les postes informatiques. Il peut procéder aux mises à jour à distance sans impacter le travail de vos collaborateurs. Faire appel à un prestataire d’infogérance pour la gestion de son système d’information et la gestion des mise à jour en entreprise permet de se décharger de toutes contraintes informatiques et permet à ses collaborateurs, de se recentrer sur leur activité.

Faites appel à Nowteam pour votre gestion des mises à jour en entreprise et l’optimisation de votre SI pour bénéficier des outils les plus performants et d’un accompagnement personnalisé au quotidien.

Nouveau call-to-action

Windows 7 en entreprise : attention, danger ! 

Windows 7 en entreprise : attention, danger ! 

Le virus ransomware Wannacry a été particulièrement virulent et s’est répandu très rapidement touchant des centaines de milliers de machines dans le monde entier. Or, Windows 7 représente 98% des infections par Wannacry constatées. Windows 7 constitue t-il alors une faille de sécurité majeure ? Un danger pour la protection des données ? Devez-vous cesser tout usage de Windows 7 en entreprise ?

Microsoft déconseille Windows 7 en entreprise

Selon le directeur marketing de Microsoft, continuer à utiliser Windows 7 en entreprise pourrait s’avérer dangereux. Chris Capossela prévient les utilisateurs. Selon lui, conserver cette version du système d’explotation serait « à leurs risques et périls » (sic). Il enjoint donc les utilisateurs et notamment les professionnels à effectuer la migration vers Windows 10«  Windows 7 est en fin de vie. il ne répond plus aux exigences des utilisateurs de technologies modernes, ainsi qu’aux exigences de sécurité élevées des services informatiques.(…) Windows 7 est basé sur des architectures de sécurité obsolètes (…). Avec Windows 10, nous offrons à nos clients la sécurité et des fonctionnalités maximales. »

Les problèmes logiciels de Windows 7 en entreprise

Le support et les correctifs de Windows 7 sont prévus jusqu’en 2020. Mais peu à peu l’utilisation de Windows 7 en entreprise va confronter les utilisateurs à des problèmes de compatibilité logicielle et de drivers. Les éditeurs sont en effet incités par Microsoft à se consacrer en priorité à Windows 10. « Nous engageons nos partenaires logiciels et matériels à concevoir de nouvelles choses géniales en tirant au maximum parti de Windows 10 mais qui rendent d’emblée les anciens produits vraiment mauvais en comparaison, et c’est sans parler des virus et des problèmes de sécurité. »

La fin de support de Windows 7

L’usage de Windows 7 en entreprise présente t-il un réel danger ou n’est-ce là qu’une nouvelle manoeuvre de Microsoft pour vous inciter à installer Windows 10 ? Microsoft rappelle que la fin du support Windows 7 sera effective dans seulement 3 ans. Il convient donc d’anticiper et d’éviter de garder Windows 7 en entreprise. Microsoft ne souhaite pas voir un scénario semblable à la fin de vie de Windows XP, encore très utilisé par les professionnels malgré l’arrêt du support technique. Utiliser un OS non supporté et obsolète constitue une faille de sécurité majeure et un danger pour votre entreprise.

Windows 7 et le danger des ransomwares

Actuellement, Windows 7 reste le système d’exploitation Microsoft le plus répandu avec 55,6% des parts de marché. Or, depuis janvier 2015, Windows 7 ne reçoit plus de correction fonctionnelle. Windows 7 x64 Edition, très utilisé en entreprise, a été la version la plus touchée par Wannacry. C’est l’exploitation d’une faille de sécurité du système d’exploitation qui a permis au ransomware de se diffuser sur les machines dotées de Windows 7.

Pourquoi se passer de Windows 7 en entreprise

Migrer vers Windows 10 peut vous permettre de réaliser des économies de temps et d’argent tout en garantissant une meilleure sécurité informatique pour votre système d’information. Utiliser Windows 7 en entreprise vous expose à :

  • des problèmes de pilotes et de compatibilité logicielle.
  • l’exploitation de failles de sécurité par les cybercriminels
  • des malwares et spywares
  • des attaques par ransomwares de type Wannacry
  • des lenteurs sur les postes informatiques

Si vous souhaitez anticiper la migration vers Windows 10 afin de réduire l’usage de Windows 7 en entreprise, faites appel à un spécialiste de l’infogérance. Les experts Nowteam vous proposeront les solutions informatiques les plus adaptées à votre entreprise afin d’assurer votre sécurité et d’améliorer les performances de votre système d’information.